Cosmétiques

Shantara : le luxe des parfums bio

En proposant des fragrances 100% d'origine naturelle, dont plus de 95% de matières premières issues de l'agriculture biologique, Shantara a su préserver les valeurs éthiques du bio tout en se positionnant sur les codes de la parfumerie de luxe. La nouvelle fragrance, l'eau d'Isiris, vient de sortir...à découvrir...

Avec sa gamme de parfums bio, Shantara a en effet réussit le pari de réintroduire des savoir-faire vieux de plusieurs cenatines années, sans nulle chimie (pas de parabens, ni de molécule de synthèse, ni de colorant ajouté), avec des essences uniquement issues de la biodiversité et des fixateurs résolument naturels.

Toutes ses fragrances sont ainsi labellisés Ecocert et Cosmébio et s'inscrivent dans une démarche de qualité, de respect et d'authenticité écologique : matériaux recyclables (pas de cellophane), réduction significative des emballages, pas de tests sur les animaux,...

3 parfums sont ainsi à découvrir : Shantara aux notes sensuelles de pamplemousse et de mandarine, Shaman et ses odeurs fraîche de bergamote et de lavande, et Isiris (qui vient donc d'être lancé), aux essences fleuries et fruitées de citron, bergamote et verveine.

Comptez entre 58€ et 74€ pour un flacon de 50 ml.

Vous pourrez notamment trouver ces fragrances sur les sites www.mademoiselle-bio.com et www.mon-parfum-bio.com.

Pour plus d'infos, consultez le site www.parfumshantara.com

Christina Vieira

A lire aussi : Qu'est ce qu'un parfum bio ?

Des parfums de stars qui sentent bon les substances dangereuses

Info +

 

Les parfums Shantara sont créés à Grasse par le parfumeur Jean-Claude Gigodot, créateur de parfums réputé et spécialisé pour ses formulations biologiques.

" L'agriculture biologique est basée sur le respect du vivant et des cycles de la nature, elle exclue l'usage d'engrais chimiques, de pesticides de synthèse et d'organismes génétiquement modifiés. De par cette particularité, un parfum bio ne peut être comparé avec un parfum conventionnel (issu majoritairement de produits de synthèse) car, il s'agit de deux mondes totalement différents. "