Bioaddict



Star Wars : Greenpeace contre-attaque Volkswagen

Publié Le 5 Juillet 2011 à 12h25
 
Dans un rapport paru le 28 juin, Greenpeace dénonce l'action de lobbying du constructeur automobile Volkswagen contre les principales lois environnementales. Pour alerter le consommateur, l'ONG lance une campagne publicitaire amusante, en réponse à la célèbre pub "Dark Vador" qui donnait une image positive du constructeur.
Greenpeace tape à nouveau très fort avec un clip dénonçant les activités de lobbying du grand constructeur Volkswagen.

D'après le rapport de Greenpeace, le constructeur automobile est passé maître en l'art du "greenwashing", ce qui ne l'empêche pas de dépenser des millions d'euros chaque année pour financer des groupes de pression. Ceux-ci font notamment obstacle à la revalorisation de l'objectif européen de réduction des émissions ainsi qu'à l'adoption de normes plus strictes en matière de performance énergétique des véhicules.

L'ONG a décidé de faire réagir les consommateurs en postant des vidéos parodiant la célèbre publicité Volkswagen " Star Wars ". Vous l'avez peut-être déjà vu : celui-ci mettait en scène un petit garçon déguisé en Dark Vador. Le dénouement du spot est que seule la Volkswagen peut rivaliser avec la force du jeune Chevalier Noir. Greenpeace s'est donc servi du spot publicitaire drôle et bien réalisé du constructeur allemand afin de l'éloigner de "la force obscure".

Greenpeace propose au constructeur de produire " en modèle "classique" sa voiture la plus économe en carburant, plutôt que de proposer ses technologies d'efficacité énergétique en option - et de les facturer au prix fort ". En effet en 2010 par exemple, ses modèles les plus économes en carburant ne représentaient que 6 % de ses ventes. Un chiffre jugé insuffisant par l'ONG face aux technologies dont dispose l'entreprise.

Tout un chacun peut envoyer un e-mail aux dirigeants de Volkswagen et rejoindre ainsi "l'Alliance rebelle". Pour cela, rendez-vous sur le site www.VWdarkside.com. A Paris et à Londres des affiches ont été disposées dans des endroits stratégiques pour inviter le public à "rejoindre la rébellion" via le site Internet.

Après son spot publicitaire sur Barbie et Ken qui dénonçait la déforestation perpétrée par la société Mattel, Greenpeace fait un nouveau buzz écolo !

AM