Bioaddict



good news

Thon rouge : les mailles du filet de protection se resserrent

Publié Le 10 Mars 2010 à 10h45
 
Les États-Unis viennent de rejoindre le clan des défenseurs du thon rouge.

Le Gouvernement américain vient d'annoncer qu'il se prononcera pour l'interdiction du commerce international du thon rouge lors de la prochaine réunion de la Convention Internationale sur les espèces sauvages menacées d'extinction (CITES) qui se tiendra le 13 mars 2010 au Qatar.

Il s'est dit "déterminé à travailler pour garantir une conservation et une gestion durable de l'espèce à l'avenir" et soutiendra donc "la proposition visant à interdire tout commerce international de thon rouge de l'Atlantique".

Les Etats-Unis ont ainsi rejoint le clan des pays qui souhaitent sauvegarder l'espèce : Monaco, la Grèce, l'Italie et la France (qui a cependant assorti sa position d'une condition : que les pêcheurs de thon rouge bénéficient d'un sursis de 18 mois pour faciliter leur reconversion).

Le Japon, qui consomme plus de 80% du thon rouge pêché, est de plus en plus isolé.

JV

A lire aussi : thon rouge : Tokyo s'oppose à l'interdiction du commerce international prônée par l'UE

78 % des Français sont prêts à arrêter de consommer du thon rouge