Bioaddict



événement

Trophées du tourisme responsable : 8 entreprises et 2 projets humanitaires récompensés

Publié Le 25 Octobre 2010 à 12h59
 
Les "Trophées du tourisme responsable" 2010 viennent d'être attribués à des acteurs qui proposent des offres de voyage et d'hébergement responsables, variées, et de qualité.

La démarche qui consiste à découvrir, récompenser, et valoriser les entreprises et les hommes qui s'engagent concrètement dans la préservation de notre environnement ne cesse de s'amplifier. Le domaine du tourisme, dont l'impact écologique est très important, ne pouvait pas être ignoré. La SNCF a donc créé, il y a 4 ans déjà, les Trophées du Tourisme responsable. Les prix 2010 viennent d'être attribués à 8 entreprises et à 2 projets humanitaires.

Voici le Palmarès :

Le " Trophée Voyage humanitaire " a été attribué à " Practical Action " pour son projet d'énergie renouvelable à Hurhudedanda ( Népal), et à " Pal'abre " pour la création d'un poste de secours itinérant à Tombo en Guinée.
www.practicalaction.org

Le " Trophée Voyagiste responsable " a été décerné au voyagiste ALLIBERT pour son engagement depuis 35 ans dans le développement d'actions concrètes de tourisme responsable (depuis 2005 plus de 50 actions ont été réalisées dans plus de 25 pays), et pour ses actions de sensibilisation du personnel et des clients au tourisme durable.
www.allibert-trekking.com

Le " Trophée Hébergement responsable-Petites structures " a été attribué à SOLAR Hôtel le premier hôtel écologique. Situé dans le 14ème arrondissement de Paris, cet établissement mène une vraie politique environnementale dans sa stratégie et sa gestion au quotidien. L'hôtel propose en effet des services entièrement en accord avec la défense de l'environnement et de la santé de ses clients. Et il a fait le choix de maintenir des tarifs très économiques.
www.solarhotel.fr

Le " Trophée Hébergement responsable- Grandes structures " a été décerné au CPA Lathus et à l'Eco-Hôtel SPA La Grée des Landes
Le CPA Lathus, situé dans un petit village de la Vienne près de Poitiers, est une association impliquée depuis 30 ans dans le tourisme, en particulier des jeunes, au sein du réseau Ethic-Etapes. Elle propose un centre d'hébergement et d'accueil, un centre d'activités sportives de pleine-nature (VTT, kayak, spéléologie,) un centre équestre, une ferme pédagogique (éducation à l'environnement, écocitoyenneté,...) et un lieu de pratiques culturelles.
La valorisation de l'environnement autour de la pratique d'activités de pleine nature a permis de constituer un pôle touristique rural très attractif.
Grâce à la qualité des réalisations et des démarches, l'association a obtenu l'Ecolabel Européen Service d'hébergement touristique (1er centre de plein air labellisé en France), le label Pôle d'excellence rurale attribué par l'Etat et le label Tourisme et Handicap pour sa prise en compte de l'environnement et de l'intégration des personnes en situation de handicap.
www.cpa-lathus.asso.fr

La Grée des Landes est un éco-hôtel Spa. Il est le fruit de l'initiative de Jacques Rocher. Convaincu depuis longtemps que la préoccupation écologique doit éclater au grand jour, il a imaginé ce lieu de vie où l'on découvre que le respect de la planète passe non seulement par une construction intelligente et consciente, mais aussi par le respect du corps et de l'esprit.
Il a eu à coeur de montrer que des alternatives existent, et d'associer technologie, matériaux écologique et bon sens. "La Grée des Landes, c'est l'esprit d'une maison d'hôtes, un lieu accueillant et chaleureux où l'on se sent chez soi. C'est aussi un lieu qui permet de s'immerger dans la nature, de faire corps avec elle, et de se questionner sur notre impact sur la planète. L'hôtel a pour vocation de montrer que l'on peut arrêter de prendre sans rendre, que l'on peut développer un lieu de bien-être autrement, durablement, amoureusement pour la nature".
www.lagreedeslandes.com

Le " Trophée Ecomobilité " a été décerné à Covoiturage.fr (Société Comuto)
Le covoiturage est un geste solidaire et responsable qui réduit les émissions de gaz à effet de serre et génère des économies substantielles aussi bien pour les conducteurs que pour les passagers. Il existe deux pratiques distinctes : le covoiturage "domicile-travail", et le covoiturage "longue distance" pratiqué sur des trajets de vacances ou de week-end.
En pratiquant le covoiturage domicile-travail sur 20km, deux conducteurs qui alternent la prise de leur véhicule économisent en moyenne 2070€ par an et 1296Kg équivalent CO2.
En pratiquant le covoiturage longue distance, deux personnes qui prennent une voiture pour deux pour rentrer voir leurs proches tous les weekends au lieu de prendre chacun leur voiture économisent en moyenne 500€ par mois et 800 Kg équivalent CO2.
Sur l'année 2009, les covoitureurs de Comuto ont évité l'émission de plus de 100 000 Tonnes de CO2.
Solidarité, Partage, Economies et Ecologie sont donc les valeurs du covoiturage !
Alors que les déplacements du public représentent environ 80% du bilan carbone d'un événement, Comuto lance cette année l'Agenda du Covoiturage avec l'ambition d'optimiser le remplissage des véhicules et de réduire cet impact environnemental de 25%.
www.comuto.fr

Le Trophée Information et sensibilisation responsable a été attribué à Editions ELKA

Les Editions Elka ont fait le choix d'éditer exclusivement des supports et outils de sensibilisation au développement durable en général et au tourisme responsable en particulier; de faire en sorte que tout ce qui est publié soit entièrement éco-conçu; d'avoir une démarche socialement responsable : les livres (et non les Carnets diffusés par des acteurs du tourisme et/ou de l'EDD) sont distribués par l'ARES, entreprise d'insertion (RP); de proposer les Carnets de vacances gratuitement au grand public; et d'être solidaire des initiatives des autres. A chaque édition des "Carnets de vacances en famille pour une planète durable", les Editions Elka offrent 1 à 2 page(s) à des associations n'ayant pas les budgets pour devenir partenaire-annonceur.
www.lespiedssurterre.fr

Le Trophée Destination et Territoires de France a été décerné à l'association "Sur le Chemin de RL Stevenson"
Depuis 15 ans, le travail de l'association s'articule autour d'un seul objectif : contribuer au développement local via celui de la randonnée et s'appuyer sur le caractère itinérant du produit pour décloisonner les régions rurales traversées et pour offrir au territoire une forme de tourisme fondé à la fois sur des pratiques de pleine nature itinérantes et respectueuses de l'environnement (circulation douce), et sur la mise en synergie des acteurs concernés (professionnels du tourisme, randonneurs, institutionnels, collectivités, populations locales, acteurs culturels...)
Aujourd'hui, l'association souhaite faire évoluer le produit " randonnée pure " vers une forme d'itinérance culturelle qui permette à un territoire plus large de faire bénéficier des retombées économiques et aux randonneurs d'appréhender plus globalement les régions traversées en adoptant la philosophie de Stevenson qui ne voyageait pas 'pour aller quelque part mais pour voyager' (Journal de Route en Cévennes).
www.chemin-stevenson.org

Enfin la Mention Innovation a été attribuée à l'Association " Ça se visite " pour ses programmes de visites guidées, ballades, et rallyes pédestres à la découverte de Paris et de la Région Ile de France.
L'association s'éloigne souvent des circuits touristiques habituels pour entraîner son public dans les quartiers populaires de Paris et de sa proche banlieue : Belleville, la Goutte d'Or, le Canal St Martin,...
Afin d'élaborer un réel tourisme participatif, certains acteurs locaux (artistes, artisans, commerçants, associatifs, institutionnels, politiciens... ou habitants) interviennent au cours des activités, présentant aux touristes leurs projets professionnels, cadre de vie : dès lors, des échanges humains se créent entre visiteurs et visités.
" Ça se visite " propose des visites généralistes de quartiers, mais aussi des visites thématiques : l'immigration, le travail des Femmes, l'Art de rue...
Par ailleurs, les activités se déroulent avec des groupes de tailles réduites, et en veillant à maitriser leur fréquence afin de ne pas polluer les territoires.
Enfin, une partie du chiffre d'affaires (environ 10%) est dédié au développement de projets locaux à travers les acteurs avec lesquels " Ça se visite " est en contact.
www.ca-se-visite.fr

A vous maintenant d'aller découvrir les services de ces entreprises et associations pour vous faire plaisir et pour participer au développement du tourisme responsable.

Hervé de Malières