Bioaddict



good news

Un bulletin météo dédié aux producteurs d'énergies renouvelables

Publié Le 11 Août 2011 à 10h00
 
Les médias français ont dorénavant la possibilité d'utiliser des prévisions météorologiques adaptées aux énergies vertes. Cette initiative, lancée par l'association Hespul, pourrait faciliter la vie des producteurs d'énergies renouvelables.

"La semaine dernière (1er au 7 août) nous avons assisté à une chute de la production solaire thermique. Cela est dû à une couverture nuageuse importante qui freine le rayonnement direct du soleil. Par contre, ces phénomènes météorologiques n'impactent pas la production solaire photovoltaïque, qui bénéficie du rayonnement diffus du soleil."

Voici le genre d'informations que vous pourrez retrouver toutes les semaines sur le site Internet de l'association Hespul. Initiée par le programme européen EnergizAIR, cette "météo des énergies renouvelables" n'est disponible que pour les villes de Paris, Lyon et Marseille. Mais l'association a pour projet d'étendre l'initiative à d'autres villes.

Qu'est-ce que l'association HESPUL ?

HESPUL est une association qui a pour but et objet social le développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique. Créée en 1991 sous le nom de " Phébus ", elle s'est dans un premier temps spécialisée dans le domaine du photovoltaïque.
En 2001 et avec le soutien de la Région Rhône-Alpes, HESPUL s'est développée et mène des actions d'information, de sensibilisation.

Qu'est-ce que le programme européen EnergizAIR ?

EnergizAIR est un programme européen qui vise à mettre en place et diffuser largement la météo des énergies renouvelables en France, en Italie, au Portugal, en Slovénie et en Belgique.
Son objectif est de vulgariser, promouvoir et favoriser la mise en oeuvre des énergies renouvelables auprès du grand public.

Comment calcule-t-on la production d'énergie ?

La production électrique réelle provenant des éoliennes implantées en France "est une compilation des chiffres de Réseau de Transport d'Electricité (RTE)", explique Anne-Sophie Wert, chargée de communication d'Hespul. La production solaire thermique (captage de la chaleur) est calculée par un logiciel qui transforme l'ensoleillement en eau chaude produite, et la production solaire photovoltaïque (captage des rayons) est calculée à partir d'une consommation théorique. "On prend une installation type, de l'ordre de 3 Kwc, soit l'équivalent de 20-25 m2 de panneaux solaires installés sur une toiture plein sud, et selon l'ensoleillement de la semaine, un logiciel calcule les besoins énergétiques moyens d'une famille couverts par cette installation", précise ainsi Angela Saade, chargée de mission photovoltaïque et programmes européens pour Hespul.

Instauré depuis plus de deux ans en Belgique, il donne même lieu tous les lundis à un bulletin météo sur la chaîne télévisée RTBF. Au moment de la présentation de la météo classique y est ajouté le temps de la semaine avec les quantités d'énergie produites par le soleil et le vent.. A ce jour, la Slovénie, le Portugal, l'Italie et la Belgique ont décliné ce programme sur leur territoire.

Pour plus de renseignements : www.hespul.org

Pour en savoir plus sur le Projet européen EnergizAIR (en anglais) : http://www.energizair.eu/

Retrouvez bientôt votre météo de la semaine en direct sur www.meteo-renouvelable.fr (site en construction)