Bioaddict



Publié Le 30 Mai 2009 à 08h37
Un colorant interdit, le jaune de méthyle
Un colorant interdit, le jaune de méthyle
 
Le jaune de méthyle, encore appelé jaune de beurre, connu comme potentiellement cancérogène et mutagène, a été retrouvé récemment (avril 2009) dans de la poudre de curry d'origine indienne. Le curry contaminé a été livré à des clients en Belgique, en France, au Luxembourg et peut-être en Allemagne.

Un message d'alerte européen

L' Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a été saisie le 06 avril 2009, en urgence, par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) d'une demande d'appui scientifique et technique relatif à la présence d'un colorant non autorisé en alimentation humaine, le jaune de méthyle, dans du curry et des mélanges d'épices à base de curry.

Un message d'alerte européen (RASFF) a été diffusé le 30 mars 2009. Les premières analyses pratiquées (10 résultats) ont mis en évidence des teneurs très élevées en jaune de méthyle dans les produits.

 

Les risques pour la santé

Selon le NTP ( National Toxicology Program - Report on Carcinogens, 11th edition), après administration orale dans l'alimentation, le jaune de méthyle induit des tumeurs chez la souris (poumons, foie), chez le rat (foie) et chez le chien (vessie).
Il a été conclu en 2005 par l'AESA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) que le jaune de méthyle doit être considéré comme génotoxique et cancérogène et d'un niveau de préoccupation sanitaire élevé.

 

Les mesures qui ont été prises

L'Agence alimentaire a décidé de prendre les mesures qui suivent pour protéger la santé publique : blocage et destruction, y compris rappel, de tous les lots d'épices dans lesquels la présence de jaune de méthyle a été détectée.
La même mesure est applicable aux mélanges d'épices dans lesquels ces lots ont été utilisés, sauf si une analyse démontre l'absence, avec une LOD (Limit of Detection) de 15 ppb.
Ainsi, par mesure de précaution, certains lots de produits ont été rappelés : poudre de curry Madras ISFI, Madras Flavori, Topaz, Cigalou ainsi que le poivre de Cayenne de la marque Delhaize).

Tant que le niveau de la contamination n'augmente pas, un rappel des denrées alimentaires dans lesquelles les épices ou mélanges d'épices ont été utilisés n'a pas été prévu.

Plusieurs cas de présence dans les denrées alimentaires de colorants non autorisés en Europe, considérés comme génotoxiques et cancérogènes, ont été rencontrés ces dernières années, notamment dans les épices. Ainsi, l'Afssa a été interrogée en 2003 concernant la présence de Sudan I dans du piment de Cayenne (à des teneurs de l'ordre 1,5 à 16 mg/kg) et en 2005 concernant la présence de Para Red dans du paprika en poudre (à des teneurs de l'ordre de 13 mg/kg)1.

Voir l'avis scientifique de l'EFSA - août 2005

Cette alerte sanitaire doit nous faire réfléchir sur tous les colorants contenus dans les épices. Il y a de quoi devenir méfiant avant d'assaisonner son plat.

Christina Vieira