Bioaddict



bad news

Un foyer français produit 1,5 tonne de CO2 par an rien qu'avec ses courses alimentaires

Publié Le 6 Avril 2010 à 11h53
 
Rien que pour se nourrir, un foyer produit en moyenne 1,5 tonne de CO2 par an, soit l'équivalent de 10.000 km en voiture, selon une étude présentée par Système U, l'Iri et Greenext le 2 avril dernier.

L'enseigne de distribution Système U, le cabinet d'études sur les points de vente l'Iri et le fournisseur de données sur l'impact environnemental des produits de grande consommation Greenext, ont montré dans leur étude conjointe qu'un foyer achète chaque semaine 19 kg de produits alimentaires en hyper et supermarchés, ce qui représente 28 kg d'équivalent CO2.

Sur une année, les français achètent 990 kg de produits alimentaires, soit 1 480 kg équivalent CO2. Cela représente 10 571 km parcourus en voiture si on prend la moyenne des émissions de CO2 des voitures vendues en 2008.

D'après l'étude, les produits alimentaires les moins polluants sont les fruits et les légumes en vrac qui représentent 10 % du caddie, mais 3 % de la production de carbone.

Les produits de boucherie et charcuterie sont ceux qui polluent le plus : ils pèsent 5 % du panier mais 10 % de l'équivalent carbone.

Les surgelés et les glaces ont eux aussi une empreinte carbone lourde sur l'environnement : s'ils représentent uniquement 3 % du panier, ils "pèsent" 9 % de l'équivalent carbone.

En fonction du lieu de production, de l'emballage et des ingrédients, les émissions de CO2 peuvent être plus ou moins élevées. D'après l'étude, pour une même liste de courses, la facture carbone peut varier de 27 à 35 kg équivalent carbone pour 19 kg de "produits similaires en terme d'usage".

Alors, pour être un consommateur responsable :

- privilégiez les produits de saison et locaux (l'impact du transport est ainsi réduit)

- évitez les produits surremballés

- préférez les produits avec des grands conditionnements et/ou avec recharges (pour générer moins de déchets et donc limiter l'impact des emballages sur l'environnement).

Emilie Villeneuve