Bioaddict



Un nouveau parc naturel marin dans le Bassin d'Arcachon

Publié Le 9 Juin 2014 à 10h49
 
Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, et Frédéric Cuvillier, Secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche ont annoncé ce dimanche 8 juin, à l'occasion de la Journée mondiale de l'océan, la création du parc naturel marin du Bassin d'Arcachon.
1/6
Bassin d'Arcachon
Bassin d'Arcachon

"Cet évènement est une réelle opportunité pour le bassin d'Arcachon. Le parc, dans lequel l'ensemble des acteurs locaux seront représentés, proposera des mesures pour assurer la protection du bassin, tout en permettant le maintien ou le développement durable de ses activités économiques" ont déclaré Ségolène Royal et Frédéric Cuvillier.

La création de ce parc naturel marin permettra notamment de :

  • Améliorer la connaissance de la dynamique du bassin et de son lien avec l'océan, notamment les transports hydro-sédimentaires et les échanges entre les écosystèmes ;
  • Préserver et restaurer la spécificité de la biodiversité lagunaire et l'attractivité du bassin et de son ouvert pour les oiseaux ;
  • Garantir le bon fonctionnement écologique des milieux, notamment des marais maritimes, par une exigence accrue pour la qualité des eaux et une gestion cohérente des richesses naturelles et des usages ;
  • Promouvoir et accompagner les filières professionnelles, notamment de la pêche et de la conchyliculture, pour préserver les emplois et valoriser les savoir-faire, dans une démarche respectueuse des équilibres naturels ;
  • Promouvoir des pratiques respectueuses du milieu marin dans les activités nautiques par l'adaptation des comportements et des aménagements et l'innovation technologique ;
  • Contribuer à la mise en valeur des patrimoines naturels, culturels et paysagers marins afin de conserver au territoire son identité maritime et la faire prendre en compte dans les projets de développement ;
  • Responsabiliser l'ensemble de la population en la sensibilisant aux impacts des usages sur les équilibres naturels marins du bassin et aux bénéfices qui résultent de ces équilibres pour sa qualité de vie.

Une réserve de biodiversité

Au creux du golfe de Gascogne, le bassin d'Arcachon (qui couvre 420 km² d'espace marin avec 127 km de linéaires côtiers) constitue une lagune remarquable par ses paysages et son patrimoine naturel. Cette lagune à marée, l'une des rares d'Europe, est en perpétuel mouvement.

Les échanges avec l'océan, les cours d'eau douce et les déplacements de bancs de sables créent une mosaïque de paysages : delta de la Leyre, prés salés, vasières coquillères, chenaux, dunes battues, presqu'île du cap Ferret, îlots sableux dont le banc d'Arguin à l'entrée du bassin, vasières à zostères... Ces divers habitats assurent des fonctions écologiques essentielles : zones de reproduction, de nourricerie, de reposoir, productions biologiques, drainage des eaux, piège à sédiments, recyclage de la matière...

Vers le large, l'ouvert du bassin relie la lagune à l'océan. Véritable " corridor écologique ", ce lieu de passage permet à des espèces océaniques comme le phytoplancton ou les juvéniles de soles d'entrer dans le bassin, et à d'autres espèces - telles les anguilles - de poursuivre leur cycle de vie en mer.

Le bassin d'Arcachon fait partie du réseau Natura 2000, directive européenne de protection des espèces et habitats d'intérêt communautaire. Le parc naturel marin sera ainsi gestionnaire de deux réserves naturelles nationales : Banc d'Arguin et Prés salés d'Arès-Lège.

Vers une meilleure protection de la biodiversité marine en France

Suite au Grenelle de la mer, la France s'est fixé l'objectif de classer 20 % des eaux sous juridiction française en aires marines protégées avant 2020. La France compte actuellement 5 parcs naturels marins (Iroise, Mayotte (2 parcs), Golfe du Lyon, Mer d'Opale), et la création du 6ème, le parc naturel marin du bassin d'Arcachon, sera effective dans les jours à venir. 3 autres parcs naturels marin sont par ailleurs à l'étude dont notamment celui du Cap Corse.

Le Parc Naturel de la mer de Corail vient également d'être créé le 23 avril 2014 par arrêté du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Il couvre 1,3 million de km carrés (équivalent à 3 fois les eaux métropolitaines), faisant passer le réseau français d'aires marines protégées de 4 à 16 % des eaux sous juridiction française.

Mathilde Emery