voyage tourisme

Un séjour zen et bio en Baie de Somme

Sommaire de cet article :

  1. Un séjour zen et bio en Baie de Somme
  2. 4 chambres, 4 ambiances
  3. L'éco-spa
  4. Une cuisine zen et bio
  5. Stages, ateliers d'artistes et séminaires
La maison d'hôtes bioclimatique "le bruit de l'eau" est un lieu magique, construit selon des principes durables. Ici, on découvre un nouvel art de vivre en harmonie avec la nature...ressourcement garantie!
Afficher le diaporama

Posé au milieu de la nature, à 3 km de la mer et tout près du Parc ornithologique du Marquenterre, la maison et pavillon d'hôtes Le bruit de l'eau est une véritable bulle zen. Un havre de paix hors normes où l'on se ressource, entre art de vivre traditionnel japonais, et beauté de la nature.

Une maison bioclimatique

Le bruit de l'eau est un lieu construit selon des principes durables : bois massif, toitures végétalisées, peintures biologiques, exposition des chambres en fonction de la courbe naturelle du soleil, système d'éclairage par led et fluocompacte temporisées.

[media]

L'attention portée à l'utilisation de l'eau par des capteurs infrarouges et à sa filtration par des procédés naturels permettent également de limiter l' impact sur l'environnement.

Cet écolodge réserve 85% de sa surface aux espèces pionnières, filtre l'intégralitée de ses eaux usées et s'engage dans un programme 100 % énergie renouvelable.

Info +

Tibo, le maître des lieux, philosophe de formation et grand-reporter de métier, a parcourru le monde pendant une douzaine d'années, des plaines de l'Oural aux terres gelées de Sibérie. Après un long périple entre Moscou et New-York-City via le détroit de Béring, il a réalisé un travail photographique sur les hommes et les paysages de la baie de somme et a fait l'acquisition d'une grande pâture d'un hectare aux limites nord du massif dunaire du Marquenterre à (Saint-Quentin-en-Tourmont). Trois années furent nécessaires pour paysager l'ensemble, y intégrer son lieu de vie, des pavillons d'artistes et une maison d'hôtes ouverte au public depuis le 21 juin 2008.