changements climatiques

Un sommet alternatif sur le climat en Bolivie pour avril 2010

Sommaire de cet article :

  1. Un sommet alternatif sur le climat en Bolivie pour avril 2010
  2. Un tribunal sur les changements climatiques ?
Le Président de la Bolivie a fait le 22 septembre 2009, lors d'une conférence de presse sur les changements climatiques au Siège des Nations Unies à New York, trois propositions " visant à prendre en compte le bien-être des habitants de la planète et celui de notre Terre nourricière ", selon l'Organisation des Nations-Unies :

- les pays capitalistes et sociétés transnationales doivent reconnaitre leurs responsabilités et leurs dettes en matière d'environnement à l'échelle mondiale,
- un organe permanent, composé d'un tribunal sur les changements climatiques et d'une équipe d'enquête, pour traduire en justice les responsables du dérèglement climatique, doit être mis en place,
- une déclaration des Nations Unies sur les droits de la Terre nourricière doit être écrite.

Evo Morales a aussi appelé, lors de cette conférence, à mettre fin au système capitaliste qui, selon lui, est " un système qui menace la vie, le premier ennemi de notre Terre nourricière, et le principal responsable des problèmes liés aux changements climatiques".

Emilie Villeneuve

 

Sources: Conférence de presse du président bolivien, Evo Morales, sur les changements climatiques du 22 septembre 2009 ONU, Organisation des Nations Unies