Bioaddict



Une nouvelle certification pour les traiteurs et restaurants bio

Publié Le 12 Novembre 2012 à 11h30
 
Une certification bio pour les restaurants et les traiteurs a été créée depuis octobre 2012 par le réseau Bioconvergences de la région Rhône-Alpes.
Restaurant "L'Heure bio" à Annecy dans la région Rhône-Alpes

Depuis plusieurs années, les produits bio, vins compris, ont fait leur apparition sur les tables des restaurants et des traiteurs, pour répondre aux attentes des consommateurs: 56% des Français souhaitent pouvoir consommer du bio au restaurant, selon le Baromètre 2012 de l'Agence bio, et 54% citent les traitements et pesticides sur les cultures comme premiers risques inquiétants liés à l'alimentation, selon le Baromètre Credoc 2011.

Depuis de nombreuses années les transformateurs, les artisans, les commerçants et les agriculteurs peuvent se faire certifier en bio et utiliser les logos AB français et européen. Mais les restaurateurs et les traiteurs ne le pouvaient pas. Depuis octobre 2012, grâce au travail et à la volonté du réseau Bioconvergences Rhône- Alpes,  la restauration commerciale dispose désormais aussi de son cahier des charges Bio, spécifique à la France (hors restauration collective sociale, cantines scolaires, etc et hors vente de café et produits déjà emballés).

Les traiteurs , pour certains déjà certifiés en tant que transformateurs, et les restaurants pourront ainsi utiliser le mot Bio ou le logo AB Bio sur leurs menus ou devis, en respectant notamment la traçabilité et la séparation des matières (conventionnelles et bio) dans leur fabrication.

Pour tenir compte de la diversité des pratiques, il est prévu trois niveaux d'affichage et de certification Un premier niveau avec utilisation de quelques ingrédients bio : mention simple au menu, simple déclaration à l'Agence bio ; et deux niveaux avec réalisation de plats ou de menus complètement bio :certification obligatoire, affichage du logo AB, utilisation dans la communication.

Pour les " bioaddict " il sera ainsi plus facile de choisir en confiance les restaurants et les traiteurs bio.

Mathilde Emery