Pollution

Vite, réduisons nos déchets, ça déborde !

Sommaire de cet article :

  1. Vite, réduisons nos déchets, ça déborde !
  2. Quels sont les gestes à adopter ?
Afficher le diaporama

- Je limite les emballages. Vous pouvez ainsi réduire vos déchets de 26 kg par personne et par an.

-J'achète des éco-recharges. Les déchets sont ainsi réduits de 1 kilo par personne et par an.

- Je fais du compost. En faisant du compost pour ses plantes, on peut réduire ses déchets de 40 kg par personne et par an.

- Je limite mes impressions. Vous pouvez ainsi réduire vos déchets de 6 kg par personne et par an.

- Je mets un " Stop-Pub ". Mettre un autocollant " Stop Pub " sur sa boîte aux lettres permet de ne plus recevoir de prospectus indésirables et de réduire ses déchets de 15 kg par personne et par an.

- Je donne des vêtements. En donnant par exemple des vêtements que vous ne portez plus, vous réduisez vos déchets de 2 kg par personne et par an.

- Je donne des livres. Nous pouvons réduire nos déchets en donnant par exemple en donnant des livres aux associations ou lors de vide-greniers.

[media]

-J'utilise des piles rechargeables. En utilisant des piles rechargeables, on évite de rejeter des déchets polluants, tels les métaux lourds.

-Je loue des outils. En louant des outils que l'on utilise rarement, on peut réduire ses déchets.

-J'utilise un cabas. En utilisant un cabas pour ses courses, les déchets diminuent de 2 kg par personne et par an.

-Je fais réparer mes appareils. Nous jetons en moyenne 16 à 20 kg d'équipements électriques ou électroniques par an. En faisant réparer ses appareils, on allonge leur durée de vie et on peut réduire ses déchets.

-J'achète à la coupe. Légumes, fruits, céréales... A la coupe ou en vrac, ces achats réduisent ces déchets de 2 kg par personne et par an.

L'Ademe vous donne des conseils pour bien acheter et s'équiper.

Info +

Les ordures ménagères résiduelles (poubelle grise) ont vu leur composition modifiée ces 15 dernières années. Par exemple : en 2007, les Français jettent moitié moins de papiers, de carton et de verre dans la poubelle grise qu'en 1993 car depuis, la collecte sélective s'est développée. La part des emballages est passée de 39 % à 32 % notamment grâce à l'éco-conception. La toxicité globale des ordures ménagères résiduelles a baissé sur la base des polluants analysés en 1993.

Source: Ministère de l'Ecologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer