Bioaddict



Vu du Ciel : Les Héros de la Nature sur France3, ce soir à 20h35

Publié Le 29 Mars 2010 à 11h53
 
C'est le Gabon que Yann Arthus-Bertrand et son équipe ont choisi pour poursuivre leur état des lieux de la planète. Ce pays d'Afrique Centrale est à la croisée des chemins. Comment peut-il concilier son nécessaire développement avec la protection de ses richesses naturelles ? Réponses "vues du ciel" ce soir sur France 3 à partir de 20h35.
1/5
Pour le moment, l'impact de l'homme sur l'environnement gabonais est encore peu visible: seulement un million et demi d'habitants sur une surface grande comme la moitié de la France, et dont les trois-quarts sont encore recouverts d'une forêt équatoriale d'une incroyable richesse.

Au Gabon, à la découverte des Chutes de Kongou et du Baï de Langoué, en passant par l'île de Malpelo, la Colombie, le Sri Lanka, ou encore l'Inde, Yann Arthus-Bertrand fait découvrir ceux qui, grâce à leur détermination, font changer les comportements.
Ce dernier volet, Les Héros de la Nature, se veut être un appel à l'humanisme.

Les reportages :

- La Clairière de Langoué, un paradis intact, là où quelques hommes seulement ont mis les pieds. Yann Arthus-Bertrand y a rencontré un homme extraordinaire, Mike Fay, un scientifique et un explorateur, qui vit au rythme de la forêt africaine. Mike Fay a peut-être été le premier occidental à fouler ce Baï (clairière en pygmée). C'est une véritable arche de Noé, où cohabitent paisiblement toutes sortes d'espèces animales. Plus de 4000 éléphants de forêt passent ici chaque année, et ce, depuis des milliers d'années.

- Mike Fay, l'Expédition. L'aventure démarre le 20 septembre 1999, lorsque Mike Fay pénètre dans la forêt du bassin du Congo, la deuxième au monde après l'Amazonie. Son but est simple : s'éloigner de toutes traces de civilisation pour une totale immersion au coeur d'un univers méconnu. Le résultat de cette expédition est l'inventaire d'une flore et d'une faune sauvages uniques, ainsi que la création au Gabon de 13 parcs nationaux.

- Minkébé, une forêt intacte. Yann Arthus-Bertrand rencontre Louis Sosthène, le conservateur de la Réserve Nationale de Minkébé. Ils ne sont que 10 pour gérer ce parc de plusieurs milliers d'hectares. Mais face au braconnage, ils se sentent bien seuls.

- Franceville, un laboratoire de Haute-Sécurité. Au Gabon, a été créé le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF). Dans ce laboratoire, on étudie deux virus mortels : le Sida et Ebola. Gilda Grard et Mirdad Kazanji tentent de comprendre les mystères de ces deux maladies fatales à l'Homme.

- Les primates et la science, une longue histoire. Au CIRMF, Bettina Sallé, vétérinaire, travaille sur les mandrills. A l'état sauvage, ces primates contractent facilement le SIV, le virus du Sida chez le singe. Mais ils n'en meurent pas. Comprendre comment ces primates peuvent vivre avec le virus, permettra, peut-être, de comprendre comment les Hommes pourront en guérir. Mais Bettina ne s'occupe pas que des mandrills. Au CIRMF, des singes qui ont servi la science, sont cloîtrés dans des cages. Elle tente de leur apporter un peu de réconfort.

- Parc National d'Ivindo, un modèle à suivre. Le bois, on ne peut pas s'en passer. Mais peut-on produire autrement ? Pour Christian M'Bina, oui. Ancien militant écologiste, il travaille à présent pour l'industrie forestière, afin de la transformer de l'intérieur. Il nous explique comment fonctionne une concession labellisée, mais surtout, tout ce qu'elle apporte à l'homme comme à l'environnement.

- Consommer autrement. Yann Arthus-Bertrand retrouve Christian M'Bina à Port Gentil, sur une mer de troncs flottants... C'est de là que toutes ces billes de bois partent pour devenir du papier, des meubles... Et c'est de là aussi que Christian M'Bina nous explique comment, nous, consommateurs, pouvons consommer autrement. Il nous dit aussi que nous sommes collectivement responsables de ce qui se passe dans les forêts du monde entier.

- Pétrole, le temps de l'insouciance. Le pétrole est une grande source de richesse pour le Gabon. Mais pour combien de temps encore ? On le sait, le pétrole est une ressource non-renouvelable qui finira par se tarir. Roger Sikout, géophysicien, nous raconte ce que le pétrole a permis, et le gâchis qui en est découlé.

- Les Tortues Luth font escale sur les côtes gabonaises. Chaque année, les Tortues Luths parcourent des milliers de kilomètre pour venir pondre ici, au Gabon. Guy-Philippe Sounget, fondateur de l'ONG Aventures Sans Frontières, veille sur elles. Son rôle est important, puisqu'en moins de vingt ans, 9 Tortues Luths sur 10 ont disparu.

- Docteur Schweitzer, un humaniste au Gabon. Le Docteur Albert Schweitzer est arrivé au Gabon en 1913 en remontant le fleuve Ogoué. Pendant 50 ans, il a consacré sa vie aux autres, et au paludisme, cette maladie qui tue chaque année 1 million de personnes. De son passage au Gabon, restent son humanisme, son hôpital, et surtout ses héritiers, qui perpétuent son oeuvre.

- Docteur Grégoire, héritier d'Albert Schweitzer. Le Docteur Grégoire nous fait découvrir un village de lépreux. Il travaille dans l'esprit de Schweitzer, et tente de soigner la population locale, confrontée à une terrible maladie : l'ulcère de Buruli.

Vu du Ciel, les Héros de la Nature, ce soir sur France 3, à 20h35.

Emilie Villeneuve



voir les sources de l'infos