Accueil / Articles / Environnement / Découvrez les lauréats des Trophées de l’Excellence Bio !
entreprise

Découvrez les lauréats des Trophées de l’Excellence Bio !

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

A l'occasion du Salon International de l'Agriculture, lors de la remise des prix des Trophées de l'Excellence Bio, le Crédit Agricole et l'Agence BIO ont récompensé le 4 mars dernier le GAEC (Groupement Agricole d'Exploitation en Commun) des Incorruptiblement Verts et la municipalité de Lons-le-Saunier ainsi que la Sarl INOVFRUIT " pour la qualité de leurs projets ".

Trophées de l’Excellence Bio : deux lauréats

L’Agence BIO et le Crédit Agricole ont coopéré pour distinguer les démarches innovantes en agriculture biologique en mettant en place le concours des  » Trophées de l’Excellence Bio « .

Ce concours, lancé en  2009, vise à distinguer les actions exemplaires, réalisées par les producteurs, les transformateurs, les distributeurs et les collectivités territoriales engagés dans des démarches innovantes.

Des personnalités publiques et professionnels de l’Agence BIO et des représentants de Crédit Agricole S.A ont composé le jury, présidé par Guillaume Malaurie, journaliste au Nouvel Observateur. Ce jury a retenu les projets du Groupement Agricole d’Exploitation en Commun (GAEC) des Incorruptiblement Verts et la Municipalité de Lons-le-Saunier ainsi que la Sarl INOVFRUIT parmi les quatre nominés dans chacune des deux catégories  » producteur  » et  » transformateur-distributeur « .

Le Crédit Agricole a remis à chaque lauréat la somme de 5 000 euros, destinée à l’aider à financer la mise en oeuvre de son action.

Catégorie  » Producteur  » : le GAEC les Incorruptiblement Verts et Lons-le-Saunier récompensés

Un trophée a été attribuée à la démarche associée du GAEC les Incorruptiblement Verts et de la municipalité de Lons-le-Saunier pour la  » fourniture de vaches de réforme bio entières à la restauration collective et pour le développement de la filière « .  Leur démarche a en effet permis de développer, à partir d’un cahier des charges valorisant les vaches de réforme locales et entières, la restauration collective bio, et a de plus favorisé la reconquête de la qualité de la ressource en eau de la ville.

En effet, depuis 1999, la municipalité de Lons-le-Saunier fait intervenir des producteurs bio de proximité pour alimenter la restauration collective en farine de blé et en produits laitiers. Depuis trois ans, les trois éleveurs porteurs du projet se sont associés à cette démarche et fournissent aujourd’hui, sur appel d’offre, de la viande bovine à la cuisine centrale de la ville. Cet engagement concerne 3 000 repas scolaires, 500 repas sur place, 300 personnes âgées à domicile, 200 comités d’entreprises et 1 000 repas hospitaliers.

Une mention spéciale du jury a été attribuée à l’association  » La Charrette bio  »

C’est en Isère (Rhône-Alpes), à travers l’association  » La Charrette Bio « , que 18 producteurs, réunis depuis un an, ont mis en place un système de vente collective de paniers bio de façon ambulante à partir d’un camion aménagé. Ils proposent ainsi les meilleur produits bio de leurs fermes : légumes, fruits, pains, oeufs, farine, miel, huile, escargots, viande et charcuterie de porc, viande de boeuf, volailles et poisson, bière, fromage de chèvres…

Catégorie  » Transformateur-Distributeur  » : la Sarl INOVFRUIT couronnée

La Sarl INOVFRUIT, basée en Dordogne (Aquitaine), est dépositaire d’un procédé technique de désinsectisation des fruits innovant qui permet l’industrialisation de la production de châtaignes.

INOVFRUIT SARL souhaite relocaliser l’approvisionnement en châtaignes bio via la création d’une CUMA (Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole).

Le projet contribue directement à la lutte contre l’enfrichement des châtaigneraies et génère des externalités positives : prévention contre les incendies de forêt, meilleur impact paysager…

Mention spéciale du jury pour l’action du réseau éco-jardinier Botanic

Ce réseau a été récompensé pour son action fondée sur la commercialisation de solutions alternatives au pot horticole classique dans le cadre de son Pacte Développement Durable.

Ainsi, ces établissements ont commencé à commercialiser, dès 2007, des plants potagers cultivés en mottes pressées, ne nécessitant plus de pots individuels car vendus par 4, 6 ou 10 en barquettes de peuplier.

Le Plan de développement durable 2008-2010 de Botanic vise, entre autre, l’objectif de 100 % d’alimentation bio en magasin, y compris en ce qui concerne les  » végétaux à manger  » : plantes aromatiques, légumes et fruits Botanic.

La saison 2009 a notamment vu la mise en production de 45 références de légumes et de 27 références de plantes aromatiques, produits selon le cahier des charges de l’agriculture biologique et proposés en pots jiffy biodégradables (fibre de bois et sphaigne).

Le terreau de plantation est également agréé en agriculture biologique et la collerette informative accrochée aux pots est fabriquée à base d’amidon de maïs non transgénique. La production est basée en France.

Félicitations à toutes ces initiatives porteuses d’avenir !

Emilie Villeneuve

Partagez cet article