Accueil / Articles / Environnement / Des vignerons bio font une descente à Paris le week-end prochain !
viticulteurs

Des vignerons bio font une descente à Paris le week-end prochain !

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Des vignerons bio d'exception vous donnent rendez-vous à Paris sur la péniche Mélody les 10 et 11 décembre.

Ils viennent d’Alsace, du Bordelais, de Bourgogne, de Champagne, de Loire, du Sud Ouest, du Languedoc -Roussillon, des Côtes du Rhône ou de Provence, et ils ont de beaux vins bio et en biodynamie à faire découvrir à bord d’une superbe péniche, Mélody, amarrée Quai de Bercy, loin des grands salons de vins parisiens !

Pour agrémenter ce salon organisé par  » Vignerons en Seine « , des personnalités engagées pour le bio et le bon goût seront aussi à bord.

Les  » Vignerons en Seine « , tous bio et la plupart adeptes de la biodynamie, bannissent tout traitement chimique pour fertiliser ou lutter contre les parasites. Ils choisissent des produits d’origines organiques et des méthodes manuelles pour maintenir une biodiversité naturelle, propice à la croissance de la vigne. La prévention est leur priorité. Seul le cuivre (bouillie bordelaise) et le soufre peuvent être utilisés mais en petites quantités.

La biodynamie est le stade ultime de la démarche biologique. Elle considère que le vignoble est un organisme vivant soumis aux éléments (terre, air, eau, feu), aux influences astrales, aux forces cosmiques. Le vigneron biodynamiste détermine, selon le calendrier lunaire, les périodes favorables aux travaux dans les vignes et à la cave, ainsi qu’à la dégustation des vins. Il fabrique lui-même ses traitements à base d’infusion de plantes dynamisés (comme en homéopathie) et ses composts.

Les  » vignerons en Seine  » vinifient le plus naturellement possible : sans enzymes ni levures ajoutées, avec une dose minime de souffre (si besoin quand le vin doit être stabilisé et protégé). Et quand le millésime le permet et que la qualité des raisins est irréprochable, ils n’utilisent pas de soufre (sulfites).

C’est en dégustant ces vins là, issus de raisins biologiques et de terroirs vivants, vinifiés naturellement, que l’on rencontre la typicité d’un terroir et l’âme d’un vigneron !

Alexandre Sieradzy

Partagez cet article