Accueil / Articles / Environnement / Deux nouvelles Présidences à la tête de Natexbio et Synadis Bio

Deux nouvelles Présidences à la tête de Natexbio et Synadis Bio

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Benoit Soury vient d'être nommé Président de Natexbio, la Fédération des professionnels des produits biologiques, et Françoise Beunardeau devient Présidente de Synadis Bio, le Syndicat national des distributeurs spécialisés de produits biologiques et diététiques.

La croissance continue de la demande de produits bio par les consommateurs français impose aux acteurs de ce marché, qui n’est plus du tout un marché de niche, de se structurer et de s’organiser pour à la fois assurer leur formation, leur défense et leur développement économique, et offrir aux consommateurs des garanties fiables en termes de qualité des produits. Les organismes représentatifs du bio ont bien entendu un rôle déterminant dans la défense et la promotion de cette filière. C’est pourquoi  Natexbio et Synadis Bio viennent de nommer à leur tête de fins connaisseurs de ce marché.

Benoit Soury, âgé de 48 ans, et qui a 20 ans de carrière au service du bio, prend les rennes de Natexbio, la Fédération des professionnels de la production, de la transformation et de la distribution des produits biologiques. Cette Fédération réunit trois syndicats, Synabio, Syndicat National des entreprises bio au service de la filière agriculture biologique, Synadiet, Syndicat National des compléments alimentaires, et Synadis Bio, Syndicat National des distributeurs spécialisés de produits biologiques et diététiques. Depuis 2001, il est Directeur Général & Associé de  » La Vie Claire « , un réseau de 230 magasins en propre et en franchise distribuant des produits biologiques, diététiques et compléments alimentaires. Le réseau emploie 400 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros.

En termes économiques, Natexbio représente au travers de ses membres plus de 3 000 PME/TPE, 20 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 4,5 milliards d’euros. Sa mission est de défendre les intérêts matériels et moraux de la profession, organiser des formations notamment à l’intention des adhérents et de ses membres, diffuser des informations au travers de supports papier ou électronique, conseiller les éventuels créateurs d’entreprises de fabrication ou de distribution, et organiser des colloques et des salons dont, notamment, Natexpo.

Quant à Françoise Beunardeau, qui prend la présidence du syndicat Synadis Bio, elle a créé dès 1997, dans Paris, les magasins Bio « Akineo », puis en 2003 un Groupement d’achats de magasins bio indépendants, « GVA BIO », qui compte 20 magasins pour un chiffre d’affaires cumulé de 24 millions d’euros en 2013, et enfin en 2008 les supermarchés « Ecologia Bio ». Son rôle va être d’optimiser la mission du syndicat Synadis Bio en représentant et en défendant les intérêts des magasins de détail en produits biologiques; en menant des études; en organisant la formation des salariés du secteur; en assurant la promotion d’une distribution éthique, de qualité et de proximité des écoproduits; et en favorisant les liaisons, les contacts au plan national et international pour développer qualitativement et quantitativement l’activité de ses membres.

Stella Giani

Partagez cet article