Accueil / Articles / Eco tourisme et loisirs nature / Dossier spécial : mes vacances bio en France
tourismevoyage

Dossier spécial : mes vacances bio en France

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Qui dit vacances ne dit pas abandon des gestes écolos, au contraire ! Profitez des vacances pour surfer sur la " green " attitude ! Astuces, conseils et bons plans.

Mettez de côté la voiture

Rien de tel que les vacances pour redécouvrir le sport tout en admirant les paysages sans émettre un gramme de CO2 ! Le vélo est le meilleur moyen de locomotion pour profiter du grand air en évitant les embouteillages. Et si vous ne quittez pas les grandes villes, c’est l’occasion de découvrir le Vélib.

Vous pouvez même partir à l’aventure entièrement en pédalant avec EV6 , un projet (EuroVélo 6 Atlantique-mer Noire) né à l’initiative de la Fédération Européenne des Cyclistes en 1994, dont l’objectif est de suivre trois des plus grands fleuves européens : la Loire, le Rhin et le Danube. Vous traverserez donc la France, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Serbie, la Croatie, la Bulgarie et la Roumanie. Le but de ce programme EuroVelo 6 est de montrer au public qu’il dispose, le long des fleuves européens, d’un environnement exceptionnel qu’il convient de découvrir à vélo, mais aussi de préserver. A terme, cet itinéraire sera entièrement balisé, sécurisé et équipé de toutes les infrastructures touristiques nécessaires pour l’accueil des cyclotouristes .

Sinon, sans mettre véritablement de côté la voiture , le covoiturage reste le moyen de réduire les émissions de dioxyde de carbone tout en faisant des économies pour se rendre sur les lieux de villégiature, d’une plage à une autre ou encore d’un festival d’été à un autre. Sur 123envoiture.com , cliquez sur votre trajet et différentes opportunités s’offrent à vous selon si vous êtes conducteur ou passager.

Préférez les hébergements  » durables  » et faites de l’éco-tourisme

Des éco-labels qui assurent des critères de préservation de l’environnement

Le Pavillon Bleu récompense et valorise les communes et les ports de plaisance qui font des efforts déterminants en matière d’environnement . Il est attribué sur une base volontaire, annuelle, positive et évolutive, à partir de 4 grandes familles de critères : l’éducation à l’environnement, l’environnement général, la gestion des déchets et de l’eau.

La Clef Verte est attribué aux centres d’hébergement touristique les plus dynamiques en matière de gestion écologique . Les candidats, volontaires, doivent s’engager et planifier des opérations concernant la gestion de leur site (consommation en eau ou en énergie, production de déchets…), les équipements mis en place ainsi que les services offerts sur le terrain.

Des vacances bio et gratuites : devenez un WWOFer !

La Wwoof, Worldwide Opportunities on Organic Farms ou Willing Workers on Organic Farms offre la possibilité de découvrir gratuitement les différentes techniques de l’agriculture biologique en partageant le quotidien de fermiers bio.
Du petit-déjeuner au dîner, vous êtes nourri et logé à la même enseigne que les hôtes. De votre côté, vous devez donner de votre temps et participer aux différentes tâches sur la propriété et l’exploitation (jardin, potager, verger, fleurs, animaux…). Il n’y a cependant aucune obligation et vous restez libre d’accepter ou non vos différentes « missions ».

Protéger l’environnement naturel

Plus de 300 gîtes Panda (gîtes de France) labélisés par le WWF vous accueillent pour dormir et vous promener parmi 31 parcs régionaux, 3 parcs nationaux et des sites naturels. Le propriétaire du Gîte Panda s’engage à préserver les richesses naturelles de sa propriété ou à oeuvrer pour sauvegarde celles alentours. Les scientifiques du Parc naturel régional ou national ont notamment pour mission d’effectuer un suivi régulier de la faune et de la flore des environs du Gîte Panda et de veiller à la conservation de la nature, en accord avec le propriétaire.

Et pourquoi ne pas louer une roulotte pour flâner sur les routes de campagne avec comme seul carburant un âne ou un cheval ? En plus de ne pas émettre de C02, vous vivrez en vrai bohème. Pour ceux qui rêvent d’aller dans les steppes de Mongolie, la yourte les transportera en Asie centrale à seulement quelques heures de chez eux.
Si vous recherchez un mode de vie en harmonie avec la nature, essayez la cueillette et la cuisine de plantes sauvages dans le Puy-de Dôme.
Le botaniste et naturopathe Guy Lalière initie à la reconnaissance des plantes en travaillant sur les 5 sens, à la cueillette délicate et au respect des plantes sauvages comestibles ou / et médicinales, à la cuisine des comestibles (galettes aux herbes, salades, beignets, soupes, desserts…) et à la préparation de quelques remèdes simples telles des infusions digestives.

Quelques annuaires internet recensent pour vous les adresses vertes

L’annuaire Biovacances sélectionne de nombreuses formules de séjours écologiques : les différentes formules d’hébergement à la ferme, les restaurants bio et végétariens, les séjours en écovillage, les séjours de remise en forme, les activités sous forme de stages ou de lieux à visiter, les activités de découverte de la nature, les manifestations artistiques, les vacances sportives et de randonnées sans oublier les séjours pour enfants.

Vacancesbio propose aussi bien des séjours bio à la ferme, des locations de gites et des informations sur la cuisine biologique et le bio pas cher.

Selon le département où vous souhaitez vous rendre, Ecologite indique les différents gîtes, chambres d’hôtes et fermes… du moment qu’ils soient  » green  » tout comme Chouett’vacances et Vacances-écologiques .

Protégez votre peau avec une crème solaire bio

En cocoonant votre peau vous ferez également un geste pour la vie marine. Selon une étude publiée dans la revue Environmental Health Perspectives en mai 2008 , les filtres synthétiques et chimiques des crèmes solaires traditionnelles détruisent les micro-algues entrainant la mort des coraux.

Les produits solaires bio doivent respecter les même normes de composition et d’étiquetage imposées par la directive européenne sur les cosmétiques (76/768/EEC) .
L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) et la direction générale de la concurrence (DGCCRF) vérifient qu’ils offrent bien la protection affichée sur les étiquettes.

Exit les parabens, les conservateurs de synthèse, les ingrédients issus de la pétrochimie dans les crèmes solaires bio . Celles-ci contiennent des filtres minéraux qui reflètent les UV au contraire des filtres synthétiques qui absorbent les rayons solaires et les laissent pénétrer dans la peau.
Ces derniers peuvent être allergisants. En effet, la dermatologue Marie-Pierre Hill-Sylvestre rappelle dans l’Observatoire des cosmétiques que :
– le PABA, protecteur anti-UVB, est responsable d’allergies, et notamment d’allergies croisées avec les colorants vestimentaires ou la PPD. (À noter que le PABA sera totalement interdit d’utilisation cosmétique à partir du 8 octobre 2009, par décision d’une directive européenne en date du 18 décembre).
-la benzophénone 3 (Oxybenzone), qui agit aussi bien sur les UVB que les UVA courts, est fréquemment employée pour la protection UV des textiles , peintures, caoutchoucs. Elle est à l’origine de réactions allergiques immédiates et retardées, ainsi que d’allergie croisée avec le kétoprofène KP).
-l’isopropyldibenzoylméthane, est allergisant et photoallergisant.
-l’octocrylène (OC) entraînerait des photoallergies.

Grâce donc aux dioxydes de titane et aux oxydes de zinc, la crème solaire bio ne présente pas de risques d’allergies ni de pollution pour la vie aquatique . Huiles végétales et huiles essentielles vous apporteront en plus un doux parfum naturel .
Melvita , Phyt’s, Lavera, Natur&Sun, UVBio, Bioregena, Biosciences institut, Lavera, Eco cosmetics, Gamarde… toutes ces marques vous proposent une large gamme de crèmes solaires bio.

Mangez local

En 2008, 1 830 nouveaux producteurs français se sont engagés en agriculture biologique tandis que la surface cultivée en bio a augmenté de 4,8 %. Ce sont en tout 13 298 exploitations agricoles qui cultivent bio fin 2008, ce qui représente une augmentation de 11% par rapport à 2007.
En vente directe du producteur au consommateur, le chiffre d’affaires a connu une croissance de 18% en 2008 par rapport à 2006.
(source : chiffres clés-Agence bio)

Sur les marchés où le long des routes, privilégiez les petits producteurs locaux qui proposent des légumes d’une agriculture raisonnée et non intensive. Vous limitez ainsi les transports des marchandises, les pesticides et engrais utilisés. Vous aurez la satisfaction d’acheter des produits locaux de haute qualité et d’interroger les producteurs sur leur production. Un énorme avantage par rapport aux supermarchés. Vous participerez à l’économie locale sans portez atteinte à l’environnement.

Si vous désirez sinon déguster de bons petits plats dans des restaurants bio situés sur votre lieu de vacances, vous pouvez consulter le Guide des Restaurants bio ou encore le site mangeonsbio.com .

Découvrez les évènements et marchés bio de l’été

Profitez de l’été pour aller flâner sur les marchés, salons et foires bio un peu partout en France. Voici une petite séléction:

Pour la 5ème année consécutive, l’Association Civam bio Gard organise à Barjac (30) une grande foire bio le dimanche 26 Juillet. L’objectif de cette foire : permettre au grand public de mieux connaître l’agriculture biologique et notamment la diversité, la place qu’elle occupe dans le Gard et les départements voisins et favoriser la rencontre directe entre les producteurs et les consommateurs.
Pour en savoir plus

La foire aux produits bio de St Sulpice (31) se déroulera le 27 juillet. Elle accueillera plus de 60 exposants pour un grand marché bio.

Du 30 au 31 juillet, vous pourrez découvrir la 2ème édition du festival Emmaüs à Lescar Pau (64): conférences, débats, village associatif autour des thèmes de l’agriculture, de l’environnement, de l’éco-construction ou encore de l’économie solidaire. De nombreux concerts sont également programmés.

Du 7au 9 août, se déroulera la 9e Foire bio de l’Île de Ré à Rivedoux-Plage (17). De nombreux stands vous permettront de faire vos achats bio des vacances : alimentation, cosmétiques, artisanat, habitat écologique, vêtements, bien-être,…

La  » Fête de la bio et du naturel «  , organisée par les Maîtres Vignerons Bio à Correns (83), aura lieu les samedi 15 au dimanche 16 août. Une centaine d’exposants vous proposeront leur production issue de l’agriculture biologique, du commerce équitable, des matériaux d’éco-construction , des livres et magazines sur l’environnement, des vêtements en fibre biologique, des produits de beauté, des produits d’entretien, des minéraux, du papier recyclé, des jeux etc.
Pour sa 10ème édition, la Fête de la BIO et du Naturel sera tournée vers l’agriculture. Le public sera amené à réfléchir sur les chemins pris par des agriculteurs, des chercheurs, pour une approche des pratiques agricoles plus humaniste et plus consciente de la crise écologique mondiale.
L’objectif du week-end au travers de films, de débats, de conférences, des produits et services exposés (120 stands) étant de donner des pistes, un esprit non pas moralisateur mais pédagogique.

Le second Festival Humour et Vin Bio se tiendra les 21 et 22 août 2009 à Pernes Les Fontaines (84). Les vignerons de l’association  » les Bioventoux  » proposeront des dégustations et communiqueront sur le vin bio sous l’oeil de leur parrain Marc Jolivet, Président de l’association « Rire pour la planète ».

Le salon Biogascogne se tiendra le 29 et 30 août à Condom dans le Gers autour du thème :  » La construction écologique, habitat de demain « . Un concours de vins biologiques y sera organisé.

Une douzaine de producteurs bio seront présents lors du marché bio du Parc Méribel Jonage de Lyon (69) les 19 juillet, 6 et 20 septembre (pas de marché en août). Vous aurez un large choix de produits de l’épicerie biologique au chocolat, en passant par les vins, la viande , le pain , le fromage, les légumes , les fruits.

Pour plus d’informations sur les manifestations bio au mois d’août, vous pouvez consulter le site Bio&nous .

Partagez également vos bons plan de l’été sur notre forum.

Créez votre potager et cuisinez bio

Pour un jardin bio

Vous ne partez pas en vacances ? C’est l’occasion de vous occuper de votre jardin pendant les beaux jours.  » Un petit potager bio  » de Victor Renaud (Editions Rustica, février 2009), vous donnera conseils et astuces pour cultiver une grande diversité de légumes sans avoir recours aux produits chimiques.
Vous trouverez au sommaire comment jardiner autrement (connaître la nature du sol, amender et fertiliser le sol, préparer le potager, entretenir le potager). Vous saurez comment ne pas utiliser de pesticides (lutter contre les parasites des cultures, les amis du jardiniers, prévenir et limiter les maladies, les traitements naturels), l’art de cultiver son potager (la rotation des cultures, les bonnes associations, la multiplication)…
Prix indicatif : 15 euros

Et si vous partagiez votre intérêt pour le jardinage biologique avec vos enfants? C’est l’occasion de leur offrir « Jardine bio, c’est rigolo » (de Eric Predine) un vrai livre pratique pour les enfants de 7 à 12 ans, qui, sur un ton léger et ludique, donne aux enfants toutes les informations nécessaires pour travailler la terre, semer, arroser… tout ceci en respectant l’environnement.

Les citadins peuvent eux-aussi se plonger dans la lecture pour savoir de quelle manière cultiver des légumes maisons.  » Un potager bio sur mon balcon  » écrit par Josep Maria Valles (Editions Le Rouerge, février 2009) utilise photos, schémas et dessins pour guider l’agriculture en terrasses. Les apprentis jardiniers sauront tout des techniques de culture, du semis à l’entretien, pour avoir la joie de cultiver des légumes bio de saison… en pleine ville.
Prix indicatif : 22 euros

Pour des recettes bio

Exit le four à micro-ondes et les plats préparés, la période estivale est aussi l’occasion de prendre le temps de cuisiner et de découvrir les saveurs d’un repas simple et sain.

Connaître, choisir, conserver les ingrédients bio (céréales , légumineuses, algues, graines germées, huiles bio…) C’est ce que vous livre  » L’Atelier bio, ingrédients, recettes et savoir-faire  » de Clea,Nathalie Nagy-Kochmann,Anne Brunner,Nolwenn Bernard,Fannie Denault (Editions La plage, août 2008). Vous apprendrez les savoir-faire spécifiques (germination, Chantilly végétale, utiliser l’agar-agar ou les huiles essentielles en cuisine…). Plus de 500 recettes saines et créatives illustré de plus de 200 photos très « girly » illustrent les 500 recettes saines et créatives.
Prix indicatif : 32 euros

 » 30 recettes de cuisine bio  » de Vanessa Romano (Editions Créa passions, février 2009) renferme des recettes simples salées et sucrées pour l’été à base d’ingrédients naturels et bio. Moelleux d’amandes au framboise ou noix de St Jacques panées aux épices… L’auteur propose même une alternative avec des produits classiques. Moelleux d’amandes au framboise ou noix de St Jacques panées aux épices..
Prix indicatif : 12 euros

Bonnes vacances et bon appétit!

Emilie Villeneuve

Partagez cet article