Accueil / Articles / Maison écologique / Eco-habitat : quelques écogestes pour rester au frais cet été
éco-habitat

Eco-habitat : quelques écogestes pour rester au frais cet été

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

La chaleur est de retour sur l'Hexagone. Après avoir quasiment disparu pendant les deux derniers mois, le soleil est bel et bien de retour. En raison de l'alerte canicule émise par Météo France, l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) vient de mettre en ligne une fiche pratique pour garder son habitation au frais, sans pour autant utiliser la climatisation.

Protégez vos fenêtres du soleil

Savez-vous que quand le soleil tape sur vos fenêtres pendant plusieurs heures d’affilées, la température de votre logement peut grimper de 10 degrés ? Pour éviter ce désagrément, protégez vos vitres avec des stores extérieurs ou des volets, et pensez à fermer les volets et les fenêtres le matin avant de partir. Profitez de la fraicheur nocturne pour refroidir votre logement en créant des courants d’air.

Eteignez vos appareils électriques

Lorsqu’ils fonctionnent, les appareils électriques ont tendance à surchauffer les pièces où vous les avez disposés. Eteignez les appareils en veille pour limiter toute chauffe inutile. En effet, on oublie trop souvent que le mode veille est très gourmand en énergie. Pour éviter de vous faire piéger, pensez à brancher ces appareils sur une multiprise dotée d’un interrupteur pour tous les éteindre en un seul geste.

Installez des ampoules basse consommation

En été, profitez des longues journées pour réduire votre facture d’électricité ! Les ampoules basse consommation, en comparaison avec leurs cousines à incandescence, consomment 4 à 5 fois moins d’électricité. De plus, leur durée de vie oscille entre 6 à 10 ans et elles dégagent très peu de chaleur.

Préservez votre réfrigérateur et votre congélateur

Lorsque je mesure plus de 3 mm d’épaisseur, vos appareils consomment jusqu’à 30% d’énergie en plus… Qui suis-je ? Le givre ! C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’effectuer un dégivrage très régulièrement.

Ouvrir trop souvent votre réfrigérateur et votre congélateur peut doubler voire tripler leur consommation énergétique. Pensez à privilégier les appareils dotés d’une étiquette énergétique A.

Enfin, n’oubliez pas de débrancher vos appareils électriques avant de partir en vacances.

Comment bien choisir et bien utiliser son climatiseur ?

Si malgré tous ces écogestes vous souhaitez tout de même acheter un climatiseur, sachez qu’il peut accroitre votre consommation d’électricité de quelques 500kWh par an. Ce qui fait augmenter votre facture d’environ 10% !

L’ADEME recommande de privilégier les climatiseurs classés A sur l’étiquette énergie, notamment ceux de la marque Eurovent qui garantissent que les performances de l’appareil sont conformes aux valeurs annoncées par les fabricants.

Oubliez les climatiseurs mobiles qui, pour laisser passer la gaine d’évacuation de l’air chaud, nécessitent l’ouverture d’une fenêtre ou une porte entrebâillées et donc un gaspillage énergétique.

Enfin, l’ADEME conseille de ne pas dépasser le seuil des 26°C, et de veiller à ce que les écarts de températures intérieur-extérieur ne soient pas supérieurs à 7°C.

Astuces :

Pour les plus prévoyants, voici quelques idées d’aménagements très simples pour votre intérieur qui vous permettront d’atténuer les effets de la chaleur.

  • Protégez vos fenêtres avec des rideaux, de préférence en bambou ou en canisse, et installez des stores ou des volets extérieurs;
  • Peignez vos murs et volets avec des couleurs claires (blanc, jaune…), qui réfléchissent la chaleur;
  • Limitez la surface bétonnée autour de votre maison, car la pierre et le béton retiennent la chaleur. Plantez des arbres à feuilles caduques devant les fenêtres à l’ouest et au sud;
  • Isolez le toit et les murs de votre habitation. Une maison bien isolée permet de faire des économies sur le chauffage en hiver, et en été la chaleur pénétre plus difficilement.

Bon à savoir : les travaux d’isolation sont éligibles à des aides et avantages financiers. Retrouvez plus d’informations sur le site de l’Ademe.

Astrid Kergrohen

Partagez cet article