7,23 millions de Japonais disent non au nucléaire

La pétition "Au revoir l'énergie nucléaire" qui vise à rassembler au moins 10 millions de signatures d'ici à la mi-juillet a déjà recueilli 7,23 millions de paraphes, ont annoncé mercredi soir à Tokyo les responsables de l'opération. Ces anti-nucléaires, bénéficiant notamment du soutien de l'écrivain nippon prix Nobel Kenzaburo Oe, du compositeur et pianiste Ryuichi Sakamoto ou encore du journaliste dénonciateur de scandales Satoshi Kamata, arguent que 80% de la population japonaise aspire à se passer d'énergie nucléaire. Même sans centrales atomiques, la production d'électricité peut suffire, d'autant que des économies supplémentaires sont encore possibles, estiment-ils.