70 000 Français demandent une zone sans pesticides près des lieux de vie

Alors que la commission des affaires économiques planchent pendant 3 jours sur la loi d'avenir agricole, une mesure votée en 1ère lecture est en danger suite aux pression de la FNSEA et des JA (Jeunes Agriculteurs) qui semblent insensibles aux menaces qu'ils font peser, avec l'usage de leur pesticides, sur les riverains des zones cultivées.

"Je suis une maman inquiète. Parfois, lorsque mes enfants marchent sur le trottoir pour aller à l'école, des tracteurs y épandent des pesticides qu'ils respirent à plein poumon, alors que les techniciens du tracteur, eux, portent des masques de protection" expliquent ainsi une maman sur le site change.org, sur lequel 70 000 personnes ont demandé -via une pétition- aux élus d'interdire l'usage des pesticides le long des lieux de vie, et notamment des habitations et des écoles.

L'article en question sera semble-t-il débattu mercredi soir, il y aura ensuite les échanges en plénière les 7 et 8 juillet. D'ici là des parents vont se mobiliser dans plusieurs régions partout de France. "Nous attendons de nos élus du courage pour ne pas céder face aux pressions auxquelles ils vont être soumis et qu'ils soutiennent l'amendement déposé dans le cadre de la loi d'Avenir Agricole lors de la 2ème lecture à l'Assemblée Nationale visant à mettre en place des Zones non Traitées le long des lieux de vie" explique l'association Générations Futures.