Alerte Santé. Traitement des poux: l'enfant n'est pas un animal!

Alertée par de nouveaux signalements concernant l'utilisation de médicaments antiparasitaires, insecticides ou acaricides destinés aux animaux de compagnie pour traiter les poux, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) vient de rappeler que ces produits ne doivent "en aucun cas être administrés à un humain, a fortiori à un enfant". Ces médicaments vétérinaires n'ont en effet obtenu que l'autorisation d'être utilisés chez les animaux après évaluation du bénéfice/risque en fonction de la physiologie et des problèmes pathologiques des espèces animales concernées. Aucune étude clinique et toxicologique n'a donc été conduite avec ces médicaments chez l'homme, et l'on ne connait donc pas quelle pourrait être leur toxicité dans le cadre d'un usage courant, précise l'ANSES. Les utiliser c'est donc faire prendre un risque sanitaire aux enfants. Et ce risque est inutile car il existe des médicaments adaptés, notamment en fonction de l'âge de l'enfant, et que les médecins et les pharmaciens connaissent bien.