Bioaddict



flash info
Publié Le 27 Août 2016 à 15h56
 

Canicule : Ségolène Royal renforce la gestion d'urgence des épisodes de pollution de l'air

La canicule est responsable d'un nouveau pic de pollution à l'ozone ce samedi 27 août sur la région parisienne. A la demande d'Anne Hidalgo, Maire de Paris, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal vient d'annoncer qu'elle renforce la gestion des épisodes de pollution de l'air par un arrêté publié au Journal Officiel ce jour-même.

L'arrêté permet une plus grande réactivité, notamment en cas d'épisode de pollution persistant à l'ozone. Il permet de :

1. déclencher des mesures d'urgence dès le premier jour de prévision d'un dépassement du seuil d'information et de recommandation. Deux jours sont gagnés par rapport au régime applicable au titre de l'arrêté du 26 mars 2014 ;

2. étendre aux épisodes de pollution à l'ozone la possibilité de déclencher des mesures d'urgence en cas de dépassement persistant du seuil d'information et de recommandation, comme cela est déjà le cas pour les épisodes de pollution aux particules et au dioxyde d'azote ;

3. mettre en place une consultation automatique des élus locaux pour déterminer les mesures d'urgence à adopter.

L'ozone (dont les concentrations sont plus importantes lors de fortes chaleurs) peut provoquer une réaction inflammatoire des bronches et entraîner des lésions du tissu pulmonaire. Son inhalation provoque des toux et irritations de la gorge, du nez et des yeux. Des concentrations journalières élevées d'ozone sont associées à une augmentation de crises d'asthme, d'admissions hospitalières pour causes respiratoires et cardiovasculaires et peuvent conduire à un excès de mortalité, notamment chez les sujets les plus fragiles (personnes âgées, asthmatiques, souffrant de pathologies respiratoires, et jeunes enfants) indique Santé publique France.



Retrouvez tous les Flash Infos :