Bioaddict



flash info
Publié Le 7 Avril 2020 à 18h02
 

Coronavirus : comment Biocoop gère la crise ?

Le 1er avril, l'animateur de BFM Business Stéphane Pédrazzi a interviewé Pierrick De Ronne, Président de Biocoop, sur la manière dont la première chaîne de magasins bio en France gérait la crise liée au coronavirus. Voici ses propos :

"80% de notre offre en magasin est d'origine française. 20 groupements de producteurs et 3200 fermes sont sociétaires de Biocoop, ce modèle nous permet aujourd'hui d'affirmer une forme de solidarité. On maintient nos engagements tant en volumes qu'en prix, et on travaille la question des prix justes, et cela au jour le jour en fonction des volumes avec les producteurs. Les producteurs de Biocoop se sont aussi engagés à ne pas augmenter leurs prix, et donc à ne pas profiter de la crise.
(...)
Aujourd'hui, on ne craint pas de rupture majeure de la chaîne d'approvisionnement, même si évidemment nous avons dû complètement nous réorganiser. Il a fallu restructurer dans l'urgence toute une offre avec l'afflux de clientèle et l'augmentation de la demande, notamment sur les biens de premières nécessités. Ce qu'il faut maintenant arriver à trouver, c'est certains produits qui pourraient arriver à manquer. Pour cela, il faut surtout mettre en place des ponts entre ce qui était vendu en restauration collective et ce qui peut être maintenant écoulé dans les magasins, et ce n'est pas tout à fait les mêmes circuits et la même logistique.
(...)
On essaye de faire au mieux pour assurer notre mission de service public. Aujourd'hui, on pense vraiment que le modèle (solidaire) qu'a développé Biocoop depuis plus de 35 ans est un modèle résilient qui peut répondre à une partie des problématiques soulevées en temps de crise.
(...)
On a connu une forte hausse de consommation à la veille de la mise en place du confinement, depuis ça s'est stabilisé, on voit une activité qui se lisse tout au long de la semaine, avec moins de passages mais des plus gros achats. On est en ce moment sur une croissance entre 15% et 25%, mais on était sur un marché déjà porteur."

L'interview est à retrouver en intégralité sur ce lien : https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/edition-speciale-quelle-economie-apres-la-crise-sanitaire-du-coronavirus-22-0104-1235717.html.



Retrouvez tous les Flash Infos :