Bioaddict



flash info
Publié Le 4 Septembre 2018 à 13h04
 

Ecologie : François de Rugy remplace Nicolas Hulot au gouvernement

Après la démission de Nicolas Hulot le 28 août, Emmanuel Macron a nommé François de Rugy, président de l'Assemblée Nationale depuis le 27 juin 2017, au poste de ministre de la Transition écologique et solidaire le 4 septembre.

François de Rugy est né le 6 décembre 1973 à Nantes (Loire-Atlantique).
Député de la 1re circonscription de Loire-Atlantique depuis 2007, il est élu par deux fois co-président du groupe écologiste de l'Assemblée nationale, entre 2012 et 2015 puis en 2016 avant de devenir, cette même année, vice-président de l'Assemblée nationale. D'abord membre du groupe écologiste, qu'il quitte en 2016 pour rejoindre le groupe socialiste, il siège au sein du groupe La République en marche depuis 2017.

Le 16 août 2018, sur son blog francoisderugy.fr, il répondait à la question "Que pensez-vous de la politique écologique du Président Macron ?" :

"Depuis qu'il a été élu Président de la République, Emmanuel Macron s'est engagé très fortement au niveau international sur l'enjeu vital du climat, notamment face à Donald Trump qui a retiré les États-Unis de l'accord de Paris. Nicolas Hulot a impulsé une amplification de l'action de la France notamment par la montée en puissance de la taxe carbone ou sur le diesel, la fermeture des vieilles centrales à charbon et la centrale nucléaire de Fessenheim. Le Premier ministre a également mis fin au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le gouvernement privilégiera la rénovation de l'existant plutôt que la construction de grandes infrastructures nouvelles, ayant un fort impact sur l'environnement. Mais il reste beaucoup à faire et les lobbies restent puissants ! Comme de nombreux députés de la majorité, je suis mobilisé pour aider Nicolas Hulot à faire avancer l'écologie."

Maintenant que François de Rugy remplace Nicolas Hulot au gouvernement, on compte donc sur lui pour faire face aux lobbies et pour développer concrètement et rapidement la Transition écologique et solidaire en France.

S'exprimant pour la première fois depuis sa démission sur BFMTV, Nicolas Hulot a déclaré ce matin : "Il faut qu'on tire des leçons de ce qu'il s'est passé (...) qu'on change l'organisation pour être plus opérationnel, et plus efficace et que tout le monde se mette au travail, mais pas simplement dans le gouvernement, que chacun prenne sa part de responsabilité dans un enjeu qui est compliqué", tout en ne souhaitant "que du bonheur" à son successeur.

"Je pense que François de Rugy a cette qualité de pouvoir se battre au sein des institutions puisqu'il les connaît bien" a également déclaré Barbara Pompili, députée écologiste LaREM, ce matin sur LCI.

"L'écologie, cela ne peut pas être que des grands discours d'analyse, de dénonciation ou même de propositions mais bien de l'action, encore de l'action et toujours de l'action. On ne peut plus se dérober devant la nécessité de l'action" a écrit le nouveau ministre sur sa page facebook le jour de la démission de Nicolas Hulot. Sa détermination donne envie d'être optimiste.



Retrouvez tous les Flash Infos :