Ecologie : la Martinique s'engage dans la transition énergétique

La Martinique est plus que jamais sur la voie de l'écologie en favorisant de plus en plus l'aménagement de territoires durables qui préservent l'environnement, la santé des citoyens et les milieux naturels. La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal s'est rendue dimanche 31 août à Bellefontaine, en Martinique, où lui ont été présentés deux projets consacrés aux énergies renouvelables :

- le projet pilote Energie Thermique des Mers (ETM), une plate-forme flottante de production d'électricité qui exploite la différence de température entre les eaux de surface et les eaux profondes des océans. L'ETM est une technologie respectueuse de l'environnement qui concourt à la stabilité des réseaux insulaires fragiles.

- le projet de Biomasse (Albioma) consacré à la production d'électricité et de chaleur à partir de bagasse, un résidu de canne à sucre. La bagasse constituant la principale source d'énergie renouvelable de l'île.

La ministre de l'Écologie a visité ensuite le parc naturel régional de Martinique au Jardin d'Emeraude où lui a été présenté le dossier d'inscription du parc au patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle poursuit son déplacement, ce lundi 1er septembre, par la visite de sites consacrés aux thèmes de l'économie circulaire et solidaire et assistera également à une conférence régionale sur la transition énergétique pour la Croissance Verte.