Gaz de schiste

Le Sénat a adopté jeudi à son tour, en première lecture, une proposition de loi UMP interdisant la technique de fracturation hydraulique pour l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste, texte jugé insuffisant par la gauche. Le texte, déjà adopté par les députés, a été voté par 167 voix contre 152. Seule la majorité UMP et Union centriste l'a approuvé. La gauche réclamait l'abrogation de tous les permis d'exploration déjà accordés.