Bioaddict



flash info
Publié Le 21 Mars 2012 à 15h50
 

JO : comment Londres a conçu ses installations olympiques dans une optique "d'héritage"

Londres 2012 souhaite limiter son empreinte écologique. Afin de ne pas laisser des sites olympiques non utilisés, voire à l'abandon, à la fin des JO, les infrastructures ont été conçues soit pour ne vivre que le temps des compétitions avant d'être démantelées (tels que la salle de basket, le stade de beach-volley, la piscine de water-polo ou encore le centre équestre), soit pour être réutilisé par la suite. Mais qui dit destruction, dit aussi des tonnes et des tonnes de matériaux et de composants accumulés qu'il faudra recycler ou détruire. D'où la nécessité d'un travail précis pour limiter le gâchis à toutes les étapes du processus, design, construction puis démantèlement. Bilan à la fin des Jeux.



Retrouvez tous les Flash Infos :