La destruction d'aliments consommables par les grandes surfaces devient interdite

Convoqués au Ministère de l'Ecologie par Ségolène Royal ce jeudi 27 août 2015, les distributeurs des grands magasins ( Carrefour, Leclerc Auchan, Système U, Casino, Intermarché...) viennent de signer une convention qui les engage à lutter contre le gaspillage alimentaire.

En pratique les acteurs de la grandes distribution vont devoir mettre en place des mesures de prévention contre le gaspillage, distribuer par le don (dans le cadre d'une convention) les invendus encore consommables, et recycler les produits non consommables dans une filière de valorisation énergétique.

La destruction des invendus alimentaires consommables ou recyclables devient ainsi désormais interdite.

Par ailleurs les fabricants ne pourront plus s'opposer au don de produits de marque distributeur (MDD).

Aujourd'hui les principaux responsables du gaspillage alimentaire sont d'abord les ménages (38%), suivis par les agriculteurs (25%), la restauration (14%) et la grands magasins (10%). Mais seule la grande distribution fait pour l'instant l'objet de mesures contraignantes. Reste à savoir comment l'application de ces mesures sera contrôlée.