Les 5 perturbateurs endocriniens qui vont être expertisés en 2014

A l'issue du Conseil national de la transition écologique organisé le 29 avril 2014 notre Ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a précisé qu'outre l'élimination du bisphénol A des tickets de caisse et des jouets, elle avait demandé à l'Agence de Sécurité Sanitaire de l'alimentation et de l'environnement (ANSES) l'expertise de 5 substances considérées comme des perturbateurs hormonaux endocriniens , et ceci dès cette année 2014. Il s'agit : du methylparabène, présent dans des produits cosmétiques et produits d'hygiène ; de l'acide orthoborique, présent dans les jouets, les adhésifs et lubrifiants (plusieurs dizaines de milliers de tonnes par an sont utilisées dans l'Union européenne) ; du BHA (hydroxyanisole butilé), un antioxydant de synthèse utilisé notamment dans l'alimentation, les produits cosmétiques et les médicaments ; du DINCH (1,2-cyclohexane ester d'acide dicarboxylique de diisononyle) et du DEHTP Di-2-Ethylhexyl Terephtalate), des substances utilisées pour fabriquer des plastiques dans des produits de consommation courante (jouets, articles de puériculture, etc.). Pour rappel, les perturbateurs endocriniens contenus dans les plastiques , pesticides (herbicides, insecticides, fongicides), aliments, conserves, tickets de caisse..., sont des substances chimiques qui peuvent modifier le fonctionnement normal du système hormonal humain et animal et provoquer des troubles de la reproduction, de la croissance, du développement ou du comportement.