Mort des abeilles: le désastre continue

La Confédération Paysanne vient d'annoncer que les apiculteurs français enregistrent cette année une baisse de 50% à 80% de la production de miel. Cette baisse considérable confirme que la mortalité des abeilles et autres insectes pollinisateurs s'accélère de façon dramatique. Les apiculteurs demandent aux responsables politiques de ne plus s'en tenir à des mesures dérisoires comme les épandages nocturnes de pesticides pendant que les abeilles sont au repos.Ils lancent de nouveau un cri d'alarme pour que les pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles, soient totalement et définitivement interdits sur toutes les cultures et pas seulement sur le maïs, le tournesol et le colza comme le projette la Commission Européenne.