Bioaddict



flash info
Publié Le 15 Juin 2016 à 10h56
 

Nucléaire : EDF refuse de fermer la centrale de Fessenheim

La promesse de François Hollande de fermer la centrale de Fessenheim (située dans le Haut-Rhin), la plus ancienne centrale nucléaire de France, sera-t-elle tenue ? Il semblerait que non !

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal avait déjà annoncé en septembre 2015 que la fermeture de la centrale était reportée à 2018... et voici maintenant qu'EDF fait de la résistance et refuse d'enclencher à la fin juin le processus juridique conduisant à sa fermeture malgré les fortes pressions de l'Etat. L'Etat qui est pourtant actionnaire à 85 % d'EDF et qui a nommé son nouveau PDG Jean-Bernard Lévy !

" Pour nous, il faut d'abord que la question de l'indemnisation d'EDF soit réglée ", a expliqué un proche du groupe au journal Le Monde.

L'aspect financier du dossier semble préoccuper davantage EDF que la sécurité des habitants. Il faut savoir que la centrale e Fessenheim cumule au moins trois facteurs de risque qui la rendent particulièrement dangereuse, et qui sont autant de bonnes raisons de la fermer avant qu'il ne soit trop tard :

- elle est située sur une zone sismique... et sur la plus grande nappe phréatique d'Europe ;

- elle a été conçue avec des normes de sécurité qui datent d'il y a environ 40 ans ;

- et elle est en fonctionnement depuis 1977, soit depuis 35 ans, alors que sa durée de vie devait être limitée à 30 ans.

Une telle situation est tout simplement incroyable, et en dit long sur le sentiment d'impunité d'EDF qui joue avec la sécurité et la santé de la population !



Retrouvez tous les Flash Infos :