Oxfam alerte sur le phénomène d'accaparement des terres

Depuis la hausse générale des prix de l'alimentation en 2008, les cas d'accaparement de terres de pays développés dans les pays pauvres, ne cessent de se multiplier. "Les investisseurs en manque de terres cherchent de nouveaux endroits où cultiver des produits agricoles destinés à l'exportation, produire des agrocarburants ou simplement spéculer", indique Oxfam, dans son nouveau rapport Terres et pouvoirs, publié le 21 septembre.