Bioaddict



flash info
Publié Le 2 Novembre 2011 à 09h54
 

Pollution à Pekin : l'ambassade américaine tire la sonette d'alarme

Les autorités de Pékin, suspectées de sous-estimer la dangerosité de la pollution atmosphérique, sont prêtes à adopter un nouveau système d'évaluation de la qualité de l'air, a rapporté aujourd'hui la presse officielle. La pollution de l'air dans la capitale chinoise a en effet atteint ce week-end un niveau "dangereux", selon l'ambassade des Etats-Unis. Ce stade de "dangereux" est le pire niveau de l'indice mis à jour en temps réel par l'ambassade des Etats-Unis à Pékin, qui calcule de façon indépendante le degré de pollution atmosphérique.



Retrouvez tous les Flash Infos :