Prix Nobel 2014 de physique : des LED bleues pour une croissance verte

Le Prix Nobel 2014 de physique a été attribué aux chercheurs japonais et américain Isamu Akasaki, Hiroshi Amano et Shuji Nakamura pour leur invention de la diode électroluminescente (LED) bleue.

Cette distinction récompense des scientifiques qui ont mis au point un procédé innovant faiblement consommateur d'énergie. Le comité Nobel a en effet insisté sur l'importance cruciale de la LED bleue pour économiser l'énergie, notamment dans les pays en développement où ces diodes permettent d'accéder à l'éclairage grâce au stockage de l'énergie solaire photovoltaïque.

Sans jamais renoncer à leur idée, malgré le scepticisme ambiant, ces chercheurs ont poursuivi pendant plus de dix ans leurs travaux anticipateurs. Ce procédé, qui a vu le jour dans une start-up, est désormais un objet de notre quotidien, des écrans à cristaux liquides de nos télévisions, smartphones et tablettes, au laser bleu des DVD Blu-Ray.

"MM. Akasaki, Amano et Nakamura donnent un bel exemple de l'apport de la recherche à l'innovation technologique et au développement de nouvelles activités industrielles qui améliorent la vie quotidienne et font avancer la croissance verte" a déclaré la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal.