Restaurants, traiteurs : le "fait maison" va être enfin réglementé

Le ministère de la Consommation a décidé de réglementer l'allégation "Fait maison" qui figure dans les menus et cartes des restaurants et qui est aujourd'hui dans la majorité des cas trompeuse ou mensongère. Le ministère prévoit que seuls les plats cuisinés sur place, à partir de produits frais ou bruts (achetés auprès d'un producteur ou d'un artisan) ou de produits traditionnels de cuisine (huile, beurre, pain...) pourront porter la mention " fait maison ".
Cela concerne, précise le ministère, aussi bien l'activité de restauration sur place que celle de la vente à emporter de plats préparés (service de traiteur). Cette mention permettra enfin de distinguer les plats entièrement cuisinés sur place, de fabrication artisanale, et à base de produits bruts, des plats ou ingrédients industriels, prêts à l'emploi, achetés en grande surface ou auprès d'un grossiste, simplement réchauffés ou assemblés. Un décret d'application sera publié prochainement pour préciser la définition des produits bruts et les conditions d'élaboration des plats " fait maison ".