Santé. Les pesticides reconnus coupables des cancers survenus chez un docker

Les deux cancers, de la vessie et de la thyroïde, qui ont touché et entrainé le décès, en 2011, d'un ancien docker nantais, Jean-Luc Chagnolleau, viennent d'être reconnus comme étant des maladies professionnelles par le Tribunal des affaires de Sécurité sociale de Nantes qui a considéré que l'exposition aux poussières et aux pesticides agricoles (fongicides, insecticides, herbicides) pendant son travail " a eu un rôle causal direct et essentiel dans la survenance de ses pathologies". C'est la première fois que le cancer d'origine professionnelle est officiellement reconnu chez les dockers.