Ségolène Royal au secours des paysages français

Alors que les paysages Français sont de plus en plus défigurés par l'agriculture intensive qui déboise et détruit les haies et les bocages, le mitage des zones rurales et du bord de mer par d'énormes éoliennes implantées de façon anarchique et bien souvent aux portes mêmes des villages, les panneaux publicitaires envahissants, l'urbanisation standardisée des villes... Ségolène Royal vient d'annoncer qu'elle voulait
"redonner au paysage toute sa place dans les politiques publiques" comme le préconise un rapport que vient de lui remettre le Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable (CGEDD).
Mais que va -t-elle pouvoir faire pour rattraper les dégâts visuels considérables occasionnés par plus de cinquante ans de dégradations? Les éoliennes qui parsèment, par exemple, la plaine champenoise, aujourd'hui défigurée, et qui continuent à pousser comme des champignons vont-elles être déplacées et regroupées de façon cohérente? Ségolène Royal va présenter une communication en Conseil des Ministres fin septembre et prévoit des mesures législatives pour sauvegarder les "joyaux du territoire", mais aussi "les paysages du quotidien, qui sont porteurs de sens, de valeurs esthétiques et sociales et de bien être". Nous attendons avec impatience ses propositions.