Bioaddict



flash info
Publié Le 1 Février 2016 à 23h52
 

Ségolène Royal s'oppose aux rejets des boues rouges dans les calanques de Méditerranée

Ségolène Royal a déclaré ce dimanche 31 janvier 2016 sur France 5 qu'elle était opposée au rejet des boues rouges, dans le parc national des Calanques et qu'elle allait continuer à mener le combat pour faire cesser cette pollution en obtenant l'annulation de la décision préfectorale accordée fin décembre à la société Altéo et qui lui permet de déverser ses effluents dans un fond marin au large des côtes de Cassis, de La Ciotat et de Marseille.

Ces rejets de boues rouges contenant notamment de l'arsenic, du fer et de l'aluminium, des produits très toxiques pour la biodiversité marine et pour la santé humaine, devaient cesser à partir du 1er janvier 2016. Mais cette interdiction condamne la société Alteo à licencier plus de 400 employés. Ce qui explique la décision du Préfet des Bouches du Rhône probablement soutenu par le Premier Ministre Manuel Valls (dixit Ségolène Royal) et François Hollande qui joue son avenir politique sur la baisse du chômage en France.

Notre Ministre de l'Ecologie estime que cette affaire illustre " le combat de l'économie contre l'écologie", et souligne que sa "conviction profonde c'est que détruire l'écologie c'est aussi détruire l'économie", et "quand on détruit la mer on détruit d'autres emplois".

Une procédure de référé, soutenue par la Ministre, a donc été lancée par les riverains et des associations écologiques pour stopper le rejet des boues rouges qui dure depuis 50 ans.
Et pendant ce temps là, la pollution continue...



Retrouvez tous les Flash Infos :