Bioaddict



flash info
Publié Le 27 Février 2019 à 13h55
 

Un oléoduc de Total provoque une mini marée noire dans le département des Yvelines

Plusieurs cours d'eau et hectares de champs ont été pollués dans les Yvelines le dimanche 24 février suite à une fuite de pétrole d'un oléoduc de la société Total.

"De 4 à 7 hectares de champs sont concernés à Autouillet ainsi que des petits ruisseaux dans les communes de Vicq, d'Autouillet et de Boissy-Sans-Avoir. Même localisés, les dégâts sont importants. Le milieu naturel pourrait être impacté pour une dizaine d'années" explique Eddie AIT, délégué départemental de Génération Ecologie 78, dans un communiqué.

Long de 268 kilomètres, ce pipeline de Total transporte principalement du pétrole brut entre Le Havre (76) et la raffinerie de Grandpuits (77), principal pourvoyeur de produits pétrochimiques pour la région Ile-de France. Une fuite avait déjà eu lieu en mai 2014 près de la ville portuaire.

"Ce nouvel accident nous rappelle que les pipelines sont vieillissants. Celui du Havre a été mis en service en 1968. Si le bilan environnemental du transport par oléoduc est bon, il pourrait se dégrader rapidement face à la multiplication des ruptures" s'inquiète Eddie AIT. "Nous demandons des garanties pour qu'une telle catastrophe ne se reproduise pas. Les kilomètres de canalisations souterraines, vieillissantes, doivent faire l'objet d'une vigilance renforcée. La responsabilité de Total est engagée. La gestion de la crise et la dépollution doivent entièrement être prises en charge par le géant pétrolier et la préfecture des Yvelines doit transmettre aux parties prenantes toutes les informations sur l'avancée des travaux. Il est temps de penser un autre rapport à la nature. L'exploitation effrénée de pétrole, minerais ou gaz montre partout des failles aux conséquences dévastatrices pour tous."



Retrouvez tous les Flash Infos :