Volkswagen a triché sur les niveaux de pollution de ses véhicules aux Etats- Unis

Le Groupe automobile allemand Volkswagen vient d'être accusé par le Gouvernement américain de ne pas avoir respecté la loi de protection de l'environnement contre la pollution atmosphérique, et d'avoir ainsi mis en danger la santé des américains, en équipant certains de ses modèles d'un logiciel qui permettait d'émettre des gaz toxiques à des niveaux jusqu'à 40 fois plus élevés que le seuil autorisé.

L'amende qui pourrait être infligée à Volkswagen pourrait atteindre selon certains experts près de 20 milliards de dollars.

La sanction ne s'est pas fait attendre en bourse: l'action du groupe automobile est en baisse de plus de 18% ce lundi 21 septembre 2015 à 15 heures