Bioaddict



flash info
Publié Le 14 Mai 2020 à 11h12
 

Yvelines : les forêts sont de nouveau ouvertes au public

Depuis le 11 mai, les forêts yvelinoises sont à nouveau accessibles.

Durant 8 semaines, les espaces naturels sensibles des Yvelines, comme l'ensemble des forêts de France, ont été fermés au public. Aujourd'hui, le Département, propriétaire de 68 Espaces Naturels Sensibles dans les Yvelines, invite chacun au respect des bonnes pratiques, que ce soit pour éviter la propagation du coronavirus ou pour protéger la faune et plus généralement l'équilibre des écosystèmes.

À ce jour, le Parc du Peuple de l'Herbe, le Parc de Montesson et le Domaine de Madame Elisabeth restent en revanche des parcs et jardins situés en zone rouge et sont donc maintenus fermés.

Durant la période de confinement, de nouvelles règles se sont imposées et les habitudes ont changé même en forêt. C'est donc avec prudence que les promeneurs sont invités à reprendre les chemins forestiers en continuant de respecter toute une série de règles mais aussi en en adoptant de nouvelles.

Afin d'éviter la propagation du coronavirus :

- Les massifs forestiers sont ouverts dans la limite des rassemblements de 10 personnes en respectant les gestes barrières,

- Les pratiques sportives individuelles sont autorisées (randonneurs, cyclistes, coureurs, grimpeurs, cavaliers...),

- Les sorties organisées par les associations et les guides naturalistes peuvent se dérouler dans la limite de 10 personnes

Pour l'heure, ne sont pas autorisés : les sorties scolaires, les chantiers nature, les compétitions et manifestations sportives, les rassemblements culturels.

Avec la fin du confinement, la faune, préservée de la présence humaine durant deux mois, va, elle aussi, devoir réapprendre des réflexes de protection, d'autant plus en cette période de naissances et de nidification.
Aussi, il est demandé aux usagers de la forêt d'être des plus vigilants en :

- Tenant les chiens en laisse : la divagation des chiens peut perturber les animaux sauvages et mettre en péril leur survie. Une vigilance accrue doit être observée jusqu'au 30 juin ; la saison des naissances des mammifères et de nidification des oiseaux rendant les animaux plus vulnérables. (Entre le 15 avril et le 30 juin, la divagation constitue une infraction spécifique prévue par un arrêté ministériel du 16 mars 1955, qui peut donner lieu à verbalisation.)

- Roulant prudemment en voiture ou à moto à proximité des forêts : les animaux n'ont plus l'habitude du danger que représente la route pour leurs déplacements et c'est tout particulièrement vrai en Ile-de-France. Aussi, il est impératif de limiter sa vitesse, maintenir des distances de sécurité entre véhicules et surveiller les bas-côtés.



Retrouvez tous les Flash Infos :