Accueil / Articles / Environnement / L’absence de pluie commence à se faire cruellement sentir en France
changements climatiques

L’absence de pluie commence à se faire cruellement sentir en France

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Il fait beau - et c'est très agréable - mais il ne pleut pas... La France s'apprête à battre un record de durée de jours secs en hiver, avec plus de 3 semaines consécutives à moins de 1 mm de pluie par jour sur le pays.

Quand on écoute le bulletin météo, « il fait beau », utilise un adjectif qui est généralement associé à quelque chose de positif : le ciel bleu, le soleil… et pourtant ce « il fait beau », malheureusement, en hiver comme en été d’ailleurs, peut également être associé à un terrible inconvénient : la sécheresse.

« Les jours et désormais les semaines sans pluie s’enchaînent. Avec déjà 23 jours avec un cumul de précipitations quotidiennes agrégé à l’échelle de la France inférieur à 1 mm, le record hivernal de 1989 est battu (22 jours du 22 janvier au 12 février 1989) » note Météo France dans un communiqué publié le 13 février. Et comme les conditions anticycloniques vont perdurer toute la semaine, la série devrait dépasser les 30 jours…

Cette sécheresse hivernale survient alors que les nappes phréatiques, au 1er janvier, étaient toujours à un niveau bien trop bas sur une large partie du pays. « Plus des trois-quarts des nappes restent sous les normales mensuelles avec de nombreux secteurs affichant des niveaux bas à très bas » s’inquiète le BRGM (le service géologique national).

Les Pyrénées-Orientales au plus mal

« Dans les Pyrénées-orientales, la saison 2022 / 2023 est la plus sèche jamais rencontrée depuis 1959, c’est-à-dire à la date de disponibilité des premières données » alerte Météo France. « En effet, de septembre 2022 à janvier 2023, une période qui constitue partiellement la saison de recharge, la pluviométrie est très déficitaire avec des déficits allant de 40% sur l’intérieur du département jusqu’à 60% sur la côte. Depuis le 22 décembre, l’état des sols dans les Pyrénées-Orientales est dans une situation exceptionnelle au point qu’au 7 février, il correspondait à une situation que l’on rencontre habituellement fin juillet ou début octobre. »

A cause de cette sécheresse exceptionnelle, de nombreux feux se sont d’ailleurs déclarés dans la région début février et plusieurs villages privés d’eau, comme le village d’Oreilla, ont du être  alimentés par camion-citerne.

Des mesures de restrictions des usages de l’eau mises en place partout en France

Face au manque de pluie, les Pyrénées-Orientales mais aussi plusieurs autres régions ont annoncé des mesures d’urgence :

Le préfet des Bouches-du-Rhône a émis un arrêté « de passage au stade de vigilance sécheresse sur le département » avec certains secteurs « qui passent dès à présent au stade d’alerte ». Il est demandé à l’ensemble des usagers (particuliers, collectivités, industriels, commerçants, artisans, exploitants agricoles…) « à avoir un usage économe de l’eau et à respecter les mesures de restrictions des usages de l’eau ».

Dans les Alpes-Maritimes, le niveau des nappes phréatiques est tellement bas que l’eau potable pourrait être rationnée, révèle un reportage de France Info.

Rappelons que la recharge des nappes l’hiver c’est le confort – voire la survie – de la végétation l’été… Ainsi si il ne pleut pas et en grande quantité bientôt, l’été 2023 s’annonce terrible…

Pour consulter le niveau des nappes phréatiques près de chez vous et les arrêtés sécheresse mis en place, consultez le site info-secheresse.fr.

Mathilde Emery

Photo @jean pierre martin

Partagez cet article