Accueil / Articles / Politique et économie environnement / La taxe carbone n’aura pas d’impact sur le pouvoir d’achat des ménages selon l’Insee
taxe carbone

La taxe carbone n’aura pas d’impact sur le pouvoir d’achat des ménages selon l’Insee

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

L'entrée en vigueur de la taxe carbone au 1er janvier 2010 entraînerait une augmentation générale des prix selon l'Insee. Cependant, avec le versement de la compensation, cette mesure serait neutre sur le pouvoir d'achat des ménages.

Avec la taxe carbone, fixée à 17 euros la tonne de CO2, les prix à la consommation en France devraient augmenter au total de 0,7 % sur les trois premiers mois de 2010. Ils devraient retrouver ensuite un rythme de progression normal de 0,3 % au deuxième trimestre, selon la note de conjoncture de l’Insee de décembre 2009.

Avec la compensation forfaitaire, le pouvoir d’achat des ménages progresserait de 0,7 % au premier trimestre. Il baisserait de 0,3 % au deuxième trimestre par  » contrecoup « , estime l’Institut national de la statistique et des études économiques.

Cette mesure n’aura donc pas d’impact sur le pouvoir d’achat des ménages en 2010, estime l’Insee.

« Le schéma retenu est celui d’une compensation financière versée aux ménages en une fois en début d’année, pour faire face au paiement de la taxe tout au long de 2010. (…) Les ménages recevraient au premier trimestre, l’intégralité de la compensation annuelle prévue pour 2010, soit 2,7 Mds€ », précise le rapport. « Ce versement soutiendrait le revenu des ménages à hauteur de 0,8 point au premier trimestre et, par contrecoup, le freinerait
de 0,8 point au deuxième trimestre. Ainsi, sur l’ensemble de l’année 2010, cette mesure serait neutre sur le pouvoir d’achat des ménages. »

En savoir plus sur la taxe carbone

Emilie Villeneuve

Info+

Ménages, entreprises et administrations payeront une taxe carbone dès le 1er janvier 2010. Calculée selon le contenu en CO2 des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon, carburants), cette taxe vise à changer nos habitudes dans la consommation d'énergie.

Elle ne concerne pas les énergies renouvelables tels que le bois, l'éolien ou le photovoltaïque, ni l'électricité. En effet, l'électricité, issue à 80 % du nucléaire, émet très peu de CO2.

Partagez cet article