Accueil / Articles / Eco tourisme et loisirs nature / Les artistes d’art contemporain appelés à témoigner sur l’environnement
événementloisirs

Les artistes d’art contemporain appelés à témoigner sur l’environnement

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Un appel à projets sur le thème de l'environnement vient d'être lancé auprès des artistes d'art contemporain. A la clé 10 000€ pour le lauréat.

L’association COAL, « Coalition pour l’Art et le Développement Durable », créée en France en 2008, et qui rassemble des professionnels de l’art contemporain, du développement durable et de la recherche, vient de lancer l’appel à projets pour le  » Prix COAL Art & Environnement 2011 « .

Pour l’Association  » l’artiste, expression sensible et visionnaire de la société civile, et rare agent social impartial sans implication pour des intérêts particuliers autre que les siens propres, est en effet légitime pour exprimer ce projet de société, accompagner une prise de conscience collective «  et  » entrainer d’une disruption positive capable de susciter des changements dans nos comportements et nos représentations « .

Ce prix, d’une valeur de 10 000€, sera remis en mai 2011. Il est placé sous le haut patronage du Ministère de la Culture et de la Communication et du Centre National des Arts Plastiques.
Il a été remis pour sa première édition à l’artiste Thierry Boutonnier.

Le lauréat sera élu parmi dix finalistes par un jury de personnalités du monde de l’art contemporain, de la recherche, de l’écologie et du développement durable tels que Laurence Tubiana, fondatrice de l’Institut pour le Développement durable et les Relations Internationales (IDDRI), Anne-Marie Charbonneaux, présidente du Centre National des Arts Plastiques (CNAP), le galeriste Philippe Jousse…

Le regard des artistes pourra porter sur des aspects très divers de la thématique environnementale comme la dégradation de l’environnement, la gestion des ressources, les facteurs de crise environnementale, le système de production, la pollution, la démographie, l’occupation du territoire, le changement climatique, l’érosion de la biodiversité, le droit de l’environnement, la justice sociale ou encore l’esthétique…

Dans le cadre de l’Année Internationale de la Forêt, une  » Mention spéciale Forêt  » sera également décernée.

La date limite pour participer a été fixée au 30 avril 2011.

H de M

Retrouvez plus d’infos sur le site coal.blogspirit.com

Info+

Les rapprochements entre culture, art, écologie et développement durable font aujourd'hui l'objet d'une véritable dynamique partout dans le monde comme en attestait par exemple la forte présence artistique au COP 15. Depuis 2005, un tournant inédit a été pris. Dans de nombreux pays, institutions, centres d'art, artistes, collectivités, se sont mobilisés sur la thématique de l'écologie et du développement durable, autour de centres de ressources, de groupe de recherches et d'actions, d'expositions, de festivals, de colloques, de résidences, etc.

On peut distinguer aujourd'hui quatre approche théoriques complémentaires sur le sujet :
- La culture comme " quatrième pilier " du développement durable, défendant l'accès équitable à la culture dans une société " durable ".
- La culture considérée dans sa diversité, parallèlement à la diversité biologique, et sa nécessaire préservation et valorisation.
- La culture comme levier de changement vers une société plus durable, le changement à mettre à place étant avant tout de type culturel.
- La culture comme secteur d'activité devant intégrer le développement durable dans ses pratiques et son fonctionnement.

source : coal.blogspirit.com

Partagez cet article