Accueil / News / Alerte à la sécurité nucléaire: la Belgique autorise le redémarrage de deux réacteurs défectueux

Alerte à la sécurité nucléaire: la Belgique autorise le redémarrage de deux réacteurs défectueux

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Après s’être engagée à arrêter entre 2015 et 2025 ses 7 réacteurs nucléaires encore en activité dans les deux centrales de Doel et Tihange, au terme d’une exploitation de 40 ans, la Belgique a accordé au groupe Electrabel (filiale du Groupe français Engie) l’autorisation de redémarrer deux vieux réacteurs. Or ces réacteurs ont été arrêtés plusieurs fois ces dernières années suite à la découverte de multiples micro-fissures dans les cuves des réacteurs.

De nombreux experts estiment que ce redémarrage fait courir le risque d’un accident nucléaire majeur, de type Tchnernobyl, qui toucherait dans un premier temps la Belgique, le Luxembourg, la France, l’Allemagne et les Pays Bas.

Une pétition a été lancée sur le site www.avaaz.org pour demander au Gouvernement belge de renoncer à ce redémarrage des réacteurs et pour exiger que le Parlement Européen lance d’urgence un audit pour évaluer la sécurité des deux vieilles centrales belges en fin de vie.