Accueil / News / Barrage de Sivens: le gendarme impliqué dans la mort de Rémi Fraisse en garde à vue

Barrage de Sivens: le gendarme impliqué dans la mort de Rémi Fraisse en garde à vue

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Alors que le Ministre de l’Intérieur avait déclaré qu’aucune faute professionnelle n’avait été commise, le gendarme qui a lancé la grenade offensive qui a tué le militant écologiste Rémi Fraisse lors de la manifestation contre le barrage de Sivens, situé dans le Tarn, a été mis en examen ce mercredi 14 janvier 2015, et placé en garde à vue
dans le cadre de l’information judiciaire ouverte pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

Lors de la présentation ce matin de ses voeux à la presse, Emmanuelle Cosse, Secrétaire Nationale d’Europe Ecologie Les verts (EELV), a estimé que « Quand on met quelqu’un en garde à vue, ça veut dire qu’on a des informations (qui laissent supposer) que la personne a commis un délit ».

Le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait pourtant déclaré qu’aucune faute professionnelle n’avait été commise par les gendarmes…tout en interdisant l’utilisation des grenades offensives aussitôt après le tragique accident…