Accueil / News / Financement de la lutte contre le réchauffement climatique: d’ou vont venir les sous ?

Financement de la lutte contre le réchauffement climatique: d’ou vont venir les sous ?

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Alors que François Hollande s’évertue à déclarer dans les médias que, oui, il est devenu un écologiste convaincu, (Merci Ségolène Royal ??) et qu’il va tout faire pour que la Conférence sur le climat (Conférence Of the Parties- COP 21) qui se tiendra à Paris en décembre 2015, marque une avancée majeure dans la lutte contre le réchauffement climatique grâce aux mesures qui devraient être décidées par la communauté internationale, son conseiller Nicolas Hulot, qu’il a reçu à l’Elysée ce vendredi 2 janvier 2015 , lui a demandé comment il entendait amener les pays participants à « concrétiser les engagements financiers pris à Copenhague, à savoir « 100 Mds $/an à l’horizon 2020 ». « C’est en effet la véritable clef d’un éventuel succès de la COP21 à Paris, et la preuve du volontarisme de la France pour y arriver », estime Nicolas Hulot. François Hollande a répondu ce lundi 5 janvier sur France-Inter que la France poussera deux outils pour y contribuer: des financements innovants (lesquels? on ne sait pas !) et une taxe « ambitieuse » sur les transactions financières, la fameuse taxe Tobin dont on parle depuis des années… et qui a pourtant été bloquée par le Gouvernement français en 2014. Mais 2015 c’est une autre année…Dans un communiqué publié ce lundi 5 janvier 2015 La Fondation Nicolas Hulot précise qu’elle « veillera à la concrétisation de cette annonce dans les prochaines semaines ». A suivre de très près…