Accueil / News / France: Les mauvais vents tournent de nouveau pour l’éolien terrestre

France: Les mauvais vents tournent de nouveau pour l’éolien terrestre

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

La Cour de justice de l’Union Européenne (CJUE) vient de confirmer ce jeudi 19 décembre 2013 que le tarif de rachat par EDF de l’électricité produite en France par les éoliennes terrestres est bien une aide d’Etat non légale car il est supérieur au prix du marché de gros. EDF rachète en effet 82 euros le mégawattheure (MW) d’éolien terrestre alors que le prix de gros sur le marché est de seulement 50 euros. Il se pourrait donc bien que le Conseil d’Etat annule la subvention accordée par le Gouvernement français à cette source d’énergie avec un effet rétroactif. Ce qui inévitablement provoquerait des conséquences économiques majeures pour ce secteur d’activité encore bien fragile.
Philippe Martin Ministre de l’Ecologie de l’Energie et du Développement Durable a lancé une concertation de tous les acteurs concernés pour réexaminer tous les mécanismes de soutien aux énergies renouvelables (biomasse, photovoltaïque, éolien, bois…) actuellement opérationnels. Il a également lancé une procédure de notification du tarif éolien auprès de la Commission européenne et espère obtenir une validation du soutien public. Mais ce n’est pas gagné. En attendant le secteur de l’éolien terrestre va devoir continuer à fonctionner dans l’incertitude, sans garantie de sécurité juridique …