Accueil / News / Le secteur bio au secours de l’agriculture libanaise ?

Le secteur bio au secours de l’agriculture libanaise ?

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

Le secteur bio au secours de l’agriculture libanaise ? C’est la thèse avancée par Antoine Hoayek, président de l’Association des agriculteurs libanais (AAL). Selon lui, la labellisation de certaines productions, notamment celles des bananes, permettrait l’exportation des produits vers de nouveaux marchés, un enjeu de taille dans un contexte de crise régionale. « Tandis que nos concurrents tropicaux ont besoin de 40 à 50 pulvérisations de pesticides pour une production normale de bananes, bénéficiant d’un climat favorable au Liban, nous n’en avons besoin d’aucune. Nous produisons ainsi de manière biologique et pourrions alors exporter nos fruits vers l’énorme marché européen à des prix extrêmement compétitifs. (…) Nous encourageons la production biologique au Liban car il existe une réelle demande de la part des consommateurs et des producteurs qui se multiplient », explique t-il.