Accueil / News / Niger : Areva "violerait la loi" pour exploiter sa nouvelle mine d’uranium

Niger : Areva "violerait la loi" pour exploiter sa nouvelle mine d’uranium

Avatar photo

Mis à jour le

Publié le

Par Bioaddict

La Criirad et l’ONG nigérienne Aghir in man ont estimé samedi que le rapport de l’étude d’impacts sur l’environnement de la mine d’uranium d’Imouraren qu’Areva a soumis aux autorités nigériennes violait la réglementation de ce pays. Elles demandent qu’Areva réalise une nouvelle étude d’impact environnemental et « apporte des réponses précises » notamment « aux questions concernant l’impact hydrogéologique et l’entreposage à long terme des déchets radioactifs ».
Pour les deux associations, « cette nouvelle étude d’impact devrait pouvoir être expertisée par des scientifiques indépendants ».